Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

La certification THX

Faire sans THX

Pour être honnête, seuls des enceintes et un processeur labellisés THX sont réellement indispensables. En effet, les autres maillons de la chaîne (Blu-ray et DVD pour les sources ; lecteurs et amplificateurs de puissance), labellisés THX, ne possèdent pas grand chose, voire rien de plus, que leurs équivalents classiques. Il est donc effectivement tout à fait possible de faire sans, mais les résultats peuvent êtres aléatoires et aller de l’extraordinaire au médiocre selon le matériel utilisé.

Le cas particulier de YAMAHA…
Maître dans l’art du DSP (simulation numérique d’effets), Yamaha n’a jamais eu pour politique d’utiliser les services de THX. Ayant acquis, depuis 20 ans maintenant, suffisamment de connaissances sur l’art et la manière de mesurer in situ les caractéristiques acoustiques une salle de cinéma, ils mettent à votre disposition dans leurs amplificateurs une foule de réglages permettant de reproduire chez soi les mêmes impressions qu’au cinéma, avec en prime diverses variantes d’ambiances sonores.
En outre, la partie amplification des appareils haut de gamme de la marque sont en général suffisamment puissants et généreux pour suivre sans problème les folies du processeur DSP.

… et des autres
Une des caractéristiques principales du THX dans un processeur, étant la Re-equalisation™ des aiguës sur les trois enceintes principales, certains fabricants, comme DENON ou ONKYO, équipent leur amplificateurs audio/vidéo intégrés qui ne sont pas THX d’une touche “Cinéma EQ”. Celle-ci est sensée reproduire cette fameuse rééqualisation : disons que cela est toujours mieux que rien.


Articles liés



© 1999-2019 SENTICOM

CONTACTFICHES PRODUITSRSS