Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

La certification THX

L'amplificateur

On retrouve aussi le logo THX sur les amplificateurs de puissance, les processeurs et les amplificateurs audio/vidéo intégrés, ces derniers n’étant rien de plus que les deux premiers réunis dans une même boite. Un logo THX apposé sur un amplificateur audio/vidéo intégré indique que les deux parties qui le composent, l’amplification et le processeurs, sont toutes deux aux normes THX.

Pour que l’amplification soit labellisée, il faut, pour simplifier, qu’elle vous garantisse une certaine puissance, un taux de distorsion et un temps de montée minimum. Bref, ici rien de très sorcier, et le marché de la Hi-Fi regorge d’amplificateurs qui dépassent de loin toutes ces caractéristiques, mais il regorge aussi d’amplificateurs qui ne les possèdent pas : attention donc ! En revanche, pour ce qui concerne le processeur, le fait d’être THX constitue un avantage certain.
En effet, en se mêlant au décodage et là où un décodeur Dolby Prologic ou Dolby Digital ne se borne qu’à décoder, le procédé THX va y apporter de larges bénéfices.

On a ainsi pu constater avec plaisir que le THX avait énormément apporté au Dolby Prologic, en lui octroyant une véritable seconde jeunesse.
Avec des artifices comme le Timbre Matching™, la Décorrélation™, la Re-equalisation™ et le Bass Management™ Electronic Crossover, on a pu redécouvrir des films entiers, bénéficiant d’une dynamique beaucoup plus impressionnante et de nouveaux effets – alors que ces derniers étaient bel et bien codés dans le film, mais pas exploités à leur maximum. Cette optimisation THX du décodage a été baptisée THX 4.0, car le Dolby Surround Prologic ne possède d’origine que 4 canaux, droit/centre/gauche/Surround et 0 canal de basse spécifique. Les nouveaux standards audio comme le Dolby Digital et le DTS ont d’ores et déjà résolu la quasi-totalité des problèmes de notre bon vieux Dolby Surround, en offrant une dynamique extraordinaire, une séparation totale des canaux, une stéréo pleine bande à l’arrière et un canal spécialement réservé aux basses. Plus besoin de THX donc? Non, THX réplique immédiatement en créant le THX 5.1, qui est toujours là pour assurer la rééqualisation, le “Timbre Matching”, l’adaptive decorrelation, et veiller à ce que tout soit bien rendu, comme George Lucas l’avait prévu.

Quel que soit le standard audio, THX le rendra meilleur et s’il fallait classer les standards audio par ordre croissant de qualité, nous commencerions par le Dolby Surround, puis le Dolby Surround THX 4.0, (celui par lequel nous avons tous découvert ce que pouvait apporter le THX), pour suivre avec le Dolby Digital, le Dolby Digital THX 5.1, le DTS et enfin le DTS THX 5.1.


Articles liés



© 1999-2019 SENTICOM

Contactez-nousFlux RSS