Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Le vidéoprojecteur Dreamvision Inti BEST révolutionne la 3D passive, dès demain au salon Dimension 3

12 juin 2012


Dreamvision, fabricant français de vidéoprojecteur, révolutionne le monde de la projection chez soi après avoir lancé, il y a 15 ans, le concept de projection Home Cinéma avec le fameux DL500.

La quasi-totalité des vidéoprojecteurs 3D actuels fonctionnent selon un principe dit “actif”. Des lunettes électroniques sont synchronisées au vidéoprojecteur et occultent l’oeil auquel l’image n’est pas destinée, alternativement, environ une centaine de fois par seconde.

Dans le monde du cinéma numérique (salles multiplex), c’est la projection passive qui est largement utilisée. Très complexe à mettre en oeuvre, elle nécessite deux projecteurs parfaitement synchronisés et dont les deux images doivent se superposer. Ils sont chacun dotés d’un filtre polarisant circulaire, filtre que l’on retrouve dans les lunettes 3D et qui fait que chaque oeil “capte” la bonne image.

La technologie active présente l’avantage d’être peu coûteuse à mettre en place. C’est pour cette raison qu’elle est largement utilisée par les fabricants de vidéoprojecteurs. Cependant, elle occasion très rapidement des maux de tête dus au scintillement de l’image.

Dreamvision lancera prochainement l’Inti BEST – 3D Passive Series, un projecteur 3D actif doté d’un module de conversion 3D passif mis au point par Volfoni, un grand nom de la 3D.

L’Inti BEST permet, avec un seul projecteur, une 3D passive sans maux de tête ni fatigue oculaire, sans perte de luminosité, et extrêmement confortable. Il vient se place en marge des Inti+ 1, Inti+ 2 et Inti+ 3 fonctionnant en 3D active.

Dreamvision Inti BESTDreamvision Inti BEST

Compte rendu

Nous avons eu l’occasion de nous rendre dans les locaux de Dreamvision pour une démonstration de la solution Inti BEST en exclusivité.

En 2D, le polariseur inactif n’occasionne aucun perte de luminosité. Les images bénéficient d’un contraste de très loin supérieur à la moyenne des vidéoprojecteurs standard. Les blancs ne sont pas brulés tandis que les noirs sont profonds et détaillés. Le contraste étant natif et ne faisant appel à aucun iris dynamique, la vidéo ne présente aucun effet de “pompage” lors des changements de scène, et sur une même image, la dynamique est parfaitement respectée.

Nous passons en projection 3D, et nous sommes immédiatement étonnés par l’absence de perte de luminosité. Le polarisateur s’appuie sur la technologie LCoS du projecteur qui fonctionne lui même en lumière polarisée. Le crosstalk (images fantômes) est quasi-inéxistant, et le confort visuel est total. La 3D se présente très naturellement, bien dosée, et sans les défauts inhérents à la technologie active.

Les lunettes sont très légères, n’intègrent pas d’électroniques, et n’occasionnent aucune scintillement du fait de leur polarisation fixe. L’effet de profondeur est exceptionnel, et la luminosité sur un écran de 3,9 mètres de base est supérieur à celle retrouvée dans un cinéma multiplex.

Notez que chaque Inti BEST sera livré avec calibration vidéo effectuée, en mode 2D comme en 3D.

Conclusion

Pour un prix qui reste raisonnable, il est possible d’accéder à une technologie digne des meilleures salles de cinéma. Le seul investissement parallèle consiste en un écran argenté spécial 3D passive. Dreamvision en propose de très bonne qualité, avec un gain de 1,4, soit un écran de bien meilleure qualité que les écrans métallisés d’ancienne génération.

Où voir fonctionner cette solution?

A l’occasion du festival Dimension 3 qui se tiens en Région Parisienne. Les films finaliste seront diffusés du 13 au 15 juin dans “l’auditorium du Festival Dimension 3”.


Tout savoir sur ...

© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS