Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Devialet Phantom : enceinte connectée hors normes et française

19 décembre 2014


La marque créée en 2007 trace son sillon dans le monde de la haute-fidélité, avec cette enceinte connectée déclinée en deux versions

Devialet PhantomDevialet Phantom

«Un jour, tout le monde aura un Devialet» dit la publicité de la marque, qui fait des efforts pour la rendre de plus en plus accessible, par le biais aujourd’hui du modèle Phantom

Après une série d’amplificateurs réseaux, dont les dernières itérations ont été proposées au public ces derniers mois, Devialet continue à s’appuyer sur sa technologie propriétaire ADH — procédé associant la puissance de l’amplification numérique (classe D) à la musicalité de l’analogique — pour présenter cette enceinte connectée toute en rondeurs.

Cet objet de 11 kilos et d’un volume de 12,15 litres, donc à vocation résidentielle, abrite un condensé des technologies utilisées et brevetées par la marque. On y retrouve bien évidemment les amplificateurs AHD (Analog Digital Hybrid), réduits ici à quatre microprocesseurs de 1 cm² placés sur la structure en aluminium injectée, squelette de l’enceinte, mais aussi le SAM Processing, traitement du signal pour un pilotage amélioré des haut-parleurs et enfin, développé spécifiquement pour la Phantom, le Heart Bass Implosion, technologie qui assure l’émission de sons ultra-graves par débattement latéral sous très haute pression.

Devialet Phantom

Esthétiquement réussie, la Phantom est une enceinte de forme vaguement ovoïde, avec une coque hermétique composée d’un corps composite sans aucune arête, des woofers latéraux blanc ou gris selon la version et un haut-parleur coaxial en aluminium pour respecter le point source. L’enceinte, équipée d’un convertisseur D/A (192 kHz à 24 bits), propose une puissance de 750 W (99dB SPL) dans sa version basique et 3 000 W pour la version Silver Phantom (105dB) et dispose d’une entrée numérique optique et USB. Conçue et fabriquée en France, la Phantom s’appuie sur le tissu industriel présent en Normandie et dans la vallée de la Loire.
Outre ses capacités sonores et sa qualité de construction, la Phantom est une enceinte connectée. Utilisable seule, elle peut aussi être associée à une petite sœur pour fonctionner en stéréophonie ou à plusieurs dans une configuration home-cinéma. Mais c’est dans le multiroom qu’elle excellera, puisque 24 enceintes peuvent être déployées simultanément. Pour synchroniser toutes les enceintes, le boîtier Dialog crée un multi-réseau (un réseau CPl et trois réseaux Wi-Fi de 300 méga bits/seconde dans deux bandes de fréquence à 2,4 et 5 gHz) qui connecte tous les appareils et ouvre le partage des playlists à toutes les personnes qui le souhaitent (et y sont autorisées). Dialog est entièrement évolutif et s’upgrade en permanence.

Devialet DialogDevialet Dialog

Devialet Dialog

Sans application pas de fonctionnement convivial, et c’est donc SPARK, disponible pour smartphones, tablettes, PC et Mac, qui permet de visualiser toutes les musiques réunies, provenant de toutes les sources y compris le streaming, d’accéder aux musiques de tous vos amis connectés, de composer en temps réel des playlists partagées par tous les participants avec la possibilité de placer instantanément ses morceaux préférés, de réagencer l’ordre, ou de pousser ses propres musiques. SPARK aussi s’upgrade en permanence.
Une première écoute était proposée par les ingénieurs de Devialet, dans des conditions globalement mauvaises, et ce volontairement. La puissance est bien sûr au rendez-vous, les graves impressionnent par la précision et la tonicité et les voix sont bien en place, le tout donnant néanmoins une impression de raideur. Une écoute dans des conditions “normales” s’avère indispensable pour confirmer, ou infirmer cette première et fugace impression.

Les modèles seront disponibles à partir de janvier 2015

  • Phantom, 750 Watts, 99dB : 1 690 euros
  • Silver Phantom, 3 000 Watts, 105dB : 1 990 euros
  • Dialog : 300 euros

Tout savoir sur ...

© 1999-2018 SENTICOM

Contactez-nousFlux RSS