Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Krell S-500i : amplificateur intégré, un successeur à la hauteur pour le S-300i

19 avril 2013


La sortie d’un nouveau produit Krell suscite toujours un engouement certain de la part des passionnés, d’autant qu’aujourd’hui, il s’agit du successeur d’un produit à succès.

La S-500i prends la relève du fameux et apprécié amplificateur intégré S-300i. D’apparence similaire quoique plus moderne, il se démarque par un gabarit clairement plus imposant.

La grande majorité des constructeurs d’appareils Hifi haut-de-gamme avancent toujours des chiffres toujours plus épatants, à l’exception de certains idéalistes qui ne jugent que par l’écoute subjective et ne dévoilent aucune mesure.

La première information donnée par Krell est la puissance, 275 Watts sur deux canaux. Confortable, elle est un indicateur fiable quant aux capacités du S-500i à maitriser n’importe quelles enceintes, allant des produits peu exigeants à ceux présentant les charges les plus complexes. Notez que dans le cadre d’une utilisation domestique, vous utiliserez en continu et au maximum une dizaine de Watts avant que vos voisins (ou vos oreilles) ne se plaignent. Le réel intérêt de tous ces Watts est de permettre la restitution avec fidélité de la dynamique de la musique, point fondamental.

Terminons sur l’amplification de puissance avec deux autres données fournies par Krell:

  • La puissance totale de l’alimentation électrique: 1750 Watts, ce qui est délirant (un radiateur à bain d’huile moyen consomme environ 1 500 Watts), et ne fait pas de musique
  • La réserve de courant instantanément disponible: 68 000μF, soit le double d’un produit dans cette catégorie

Krell S-500i face avant + dockKrell S-500i face avant + dock

Un bon amplificateur n’est rien sans un – très – bon préamplificateur, dont la réalisation est considérablement plus difficile! Les circuits utilisés dans le S-500i sont donc décrits comme à la hauteur, dérivants du modèle étalon Phantom. La clé de voute de son fonctionnement est la technologie Current Mode, qui offre une bande passante extrêmement étendue.

Cela est absolument inutile dans l’absolu, en raison des capacités auditives d’un être humain normalement constitué (en théorie 20 000 Hz à la naissance, jusqu’à 16 000 Hz passé 40 ans). Pourtant cela représente un avantage. Une bande passante plus large signifie moins de distorsion perçue dans la zone exploitée par la musique, entre autres phénomènes psychoacoustiques.

En rentrant plus en profondeur dans la technique sans aborder des notions trop abstraites, on peut citer l’utilisation massive de composants de surface dans la conception de la carte électronique, et l’absence de circuits de contre-réaction négative qui ne sont pas nécessaires à un tel niveau de qualité. Enfin, le couplage direct avec les sections de puissance permet d’éviter la mise en place de condensateurs sur le trajet du signal; aucune rotation de phase n’est donc possible.

Krell S-500i face arrière connectiqueKrell S-500i face arrière connectique

Enfin, la connectique est très complète, avec la possibilité d’un raccordement à une source en symétrique (XLR) ou asymétrique (RCA). Le S-500i étant de conception totalement symétrique, la première option est à privilégier. Les autres sources pourront être connectées via les quatre prises RCA. Les amateurs de musique dématérialisée apprécieront la présence d’un connecteur pour dock iPod (fourni).

Le S-500i se distingue par la présence d’interfaces utilisées en domotique et intégration, comme le RS-232, ou les triggers 12V pour l’allumage et la mise en veille pilotée à distance.

Un beau cheval de course à 5 000$ dont la commercialisation se limite pour l’instant au marché américain.


Tout savoir sur ...

© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS