Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

CES 2013 : Sony X9005, enfin des téléviseurs UltraHD de taille domestique

8 janvier 2013


C’était prévisible et désormais c’est enfin officiel, Sony décline son écran 4K de 84 pouces plutôt hors de prix en des diagonales plus modestes et adaptées aux salons (et portes-monnaie) du commun des mortels.

La gamme X9005 se compose de deux produits, une 55 pouces et un 65. Certes il s’agit là de grands écrans, mais il est de plus en plus courant de voir dans nos salons des écrans plats dont la diagonale environne 50 pouces. Le prix de tels écrans en Full HD reste raisonnable, et le surcoût lié à l’UltraHD ne devrait logiquement pas être délirant, en tout cas on l’espère.

Ces écrans sont donc UltraHD (anciennement 4K) et affichent une résolution 4 fois supérieure au Full HD (3840×2160 pixels contre 1920×1080 pour le Full HD). Leur processeur vidéo X-Reality PRO a été adapté pour supporter le flux massif d’informations à traiter, améliore la qualité de vos contenus Full HD type Blu-ray, ou même ceux issus de votre smartphone ou YouTube. Le procédé d’upscaling utilisé est inédit!

Développé en interne par Sony depuis de nombreuses années, il n’augmente pas le nombre de pixels pour ensuite appliquer de bêtes filtres lissant et accentuant les contours. Le X-Reality PRO reconstruit véritablement l’image en lui appliquant des textures piochées dans une énorme base de données, et se rapprochant le plus possible de l’image originale. Cela marche extrêmement bien pour les textures simples type briques, mais le résultat sur un grain de peau est intéressant.

Sony X9005Sony X9005

L’Ultra HD n’est pas la seule nouveauté que Sony propose. Le géant japonais à planché sur un grand nombre de détails pour améliorer la qualité d’image et de son en général (et ce sur toutes les gammes 2013).

Premier angle d’attaque, l’augmentation du nombre de couleurs affichables par l’écran et leur fidélité. Pour y parvenir, une nouvelle technologie baptisée TRILUMINOS a été développée. Elle permet un plus grand réalisme sur toutes les teintes et nuances, et le gain de qualité est très visible sur les couleurs réputées dures à afficher comme le rouge ou le vert émeraude. Le travail sur l’image n’est pas uniquement logiciel et fruit de calculs informatiques: Sony a cette année adopté la technologie optique Color IQ de QD Vision pour ses dalles LCD.

Un dernier point a enfin attiré l’attention de la rédaction (et soulagé certains). Sony annonce un gros travail sur la qualité de son, point faible des écrans ultra-plats actuels qui crachotent une bouillie auditive insuportale. Le Signal-to-Sound de Sony oeuvre pour une meilleure fidélité, et restitué avec plus de réalisme la clameur d’un stade bondé comme un léger murmure. Les améliorations sont pour cette année en grande partie logicielles, avec un processeur audio puissant qui analyse le signal pour le restaurer, l’affiner, et surtout l’optimiser en prenant en compte les contraintes acoustiques d’un écran ultra-plat. Gros changement de cap aussi concernant les haut-parleurs, qui ne sont plus dissimulés dans le châssis mais utilisés comme éléments de design, face au spectateur.

N’oublions pas de préciser que les téléviseurs Sony 2013 inaugurent un tout nouveau design baptisé Sense of Quartz, inspiré du cristal du même nom. Il n’a pas grand chose d’original puisqu’il suit la tendance actuelle: un cadre très fin et une image qui semble “flotter”. La seule originalité réside dans la présence d’un faisceau lumineux sous le logo Sony dont l’intensité et la couleur varient en fonction de l’utilisation du téléviseur. Vous avez dit Ambilight?

Disponible à partir de mai 2013.


Tout savoir sur ...

© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS