Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Conrad-Johnson ET5 : préamplificateur à tubes dérivé du très haut-de-gamme GAT

23 novembre 2011


Conrad-Johnson est mondialement connu pour ses électroniques, et surtout pour un préamplificateur, le GAT. Tout sauf abordable, il fallait à l’américain une déclinaison plus économique.

Conrad-Johnson propose donc le ET5 (fiche technique), un préamplificateur dont les circuits ressemblent de très près au GAT. La simplicité, ici de mise, est redoutable: un simple tube triode utilisé en simple étage produit l’amplification en tension, tandis qu’un étage tampon (buffer) utilisant un MOSFET à haut-courant assure une impédance de sortie très faible. Cette impédance faible permet un meilleur mariage avec tous types d’amplificateurs de puissance mais aussi de câbles.

L’apport en courant continu des circuits audio repose sur la dernière version d’alimentation Conrad-Johnson n’employant que des composants discrets (pas de circuits intégrés) qui tend à maintenir une faible impédance sur tout le spectre audio. Pour minimiser les ronflements caractéristiques d’un grand nombre de montages à tubes, le chauffage du filament du tube est confié à une seconde alimentation.

Conrad-Johnson ET5Conrad-Johnson ET5

L’importance du réglage du volume dans un préamplificateur est capitale. Conrad-Johnson a donc fait appel à un réseau de résistances, contrôlées par un micro-processeur et calibrées sur 100 pas de 0.7 dB.

Côté composants utilisés, on compte des capacités CJD Teflon pour le couplage avec les étages de sortie, les autres capacités (condensateurs) étant soit au polypropylène, soit au polystyrène. Aucun condensateur électrolytique n’est présent.

Un beau cadeau de Noël pour nos amis américains, à 9 500$.


Tout savoir sur ...

© 1999-2018 SENTICOM

Contactez-nousFlux RSS