Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Les Closed Captions ou »CC»

Qu'est ce que c'est?

Détourné de son utilisation première sur le sol américain, le closed caption permet à toute personne du reste du monde ayant un niveau d’anglais à peu près correct de comprendre n’importe quel film en VHS, laserdisque ou DVD en provenance des USA. C’est d’ailleurs sans conteste le meilleur des professeurs d’anglais qui soit : il n’y a rien de mieux que de regarder un bon film tout en apprenant la langue.

Faisons ici tout de suite une petite mise au point :

  • Le mot “caption” désigne le “sous-titrage”. Un film peut être “caption” de deux façons. Soit le sous-titre est directement incrusté sur la vidéo (ce qui est assez rare aujourd’hui), soit (dans un DVD, par exemple) le sous-titre fait partie intégrante des choix de sous-titre disponibles et il n’est, dans ce deuxième cas, pas nécessaire d’avoir un décodeur spécifique.
  • Le mot “closed cation” désigne “sous-titres codés” pour lequel vous avez besoin d’un décodeur closed caption.

Un DVD “caption” est un DVD qui possède dans son menu la possibilité de faire apparaître un ou plusieurs sous-titres. C’est d’ailleurs une des spécificités du DVD que d’avoir la possibilité de choix entre 32 sous-titres différents (à condition, bien sûr, que l’éditeur les ait incluses dans le DVD). Un DVD peut néanmoins ne pas être “caption” c’est-à-dire qu’il n’y a aucun sous-titre disponible par le menu, tout en restant “closed caption” : il nécessite alors l’utilisation d’un décodeur closed caption pour accéder aux sous-titres.

Actuellement, la tendance est à la fabrication de DVD uniquement codés “closed caption”, du fait de l’importation massive de DVD zone1 en Europe. Le multi sous-titrage, une des choses qui a fait le succès du DVD, est en effet en passe de devenir la bête noire des éditeurs européens, qui voient leur marché envahi par de DVD avec langue et sous-titres en français et autres, en provenance des USA. Les DVD actuels sont donc de plus en plus bridés afin de ne plus attirer que les purs et durs de la version originale, ce qui est vraiment dommage.

Le signal closed caption se trouve codé sur la 21ème ligne de la norme vidéo NTSC. Le décodeur sait exactement où aller chercher ce signal : dès lors, il l’extrait et le mixe avec la vidéo. Il faut brancher le décodeur closed caption sur la vidéo, entre la source (magnétoscope, lecteur de vidéo disque, ou DVD) et le téléviseur, qui doit en théorie être compatible avec la norme NTSC. Pour fonctionner, il faut que le disque ou la cassette vidéo soit encodé closed caption. C’est le cas de 95% des disques et cassettes NTSC sortant actuellement, et de 75% de l’ensemble du parc. Petit à petit, les éditeurs américains ressortent des nouvelles versions de leurs anciens films, en les codant avec le signal closed caption.
Attention : Les laserdisc de l’éditeur MGM ne sont que très rarement codés Closed Caption, voire pas codés du toute bien que soit présente (sur le disque ou la pochette( la mention ou le sigle “Closed Caption”. De même, les disques de la collection CRITERION ne sont que rarement codés (mais dans ce dernier cas, en revanche, les mentions Closed Caption ne sont jamais mensongères).

Reconnaissance : Tout support codé porte obligatoirement (sauf pour les disques MGM ainsi que nous l’avons vu plus haut) une des trois marques de reconnaissance suivantes : La mention en toutes lettres " cc ou CLOSED CAPTION ".


Articles liés



© 1999-2019 SENTICOM

CONTACTFICHES PRODUITSRSS