Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Haute Fidélité : Stereolith, la stéréo avec une seule enceinte Diapason d'Or

11 juin 2008


Nous allons parler aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, d’un produit absolument pas nouveau puisqu’il a été élu Diapason d’Or en 1989. Plus qu’un produit, c’est tout un concept qui sera abordé dans cet article.

Le principe Stereolith, à la base des enceintes du même nom, est sorti de l’imagination fertile d’un Suisse du nom de Walter Schupbach, en 1986. Il se base en grande partie sur la psychoacoustique, et part du postulat que la stéréophonie telle que nous l’envisageons est fausse, erronée.

En effet, pour Walter Schupbach, la reproduction de la musique grâce à deux enceintes est une hérésie. En effet, on obtient là un erzatz de stéréo, une sorte de bi-canal. En effet, un instrument, dans un orchestre ou un groupe, représente une seule source d’émission sonore, et non pas deux. Walter Schupbach a donc conçu une enceinte, et plus tard un gamme, reproduisant un “vrai” champ stéréophonique à partir d’un seul point.

Pour cela, il s’est basé sur la technologie dipôle, que l’on retrouve dans la plupart des enceintes d’effet arrière destinées aux systèmes multicanaux. Les enceintes Stereolith se présentent sous la forme d’un cube, surmonté d’un tweeter, en intégrant deux haut-parleurs dans ses flancs.

Pour comprendre rapidement comment cela fonctionne, une petite explication s’impose. Notre cerveau identifie l’origine d’un son en partie grâce au décalage temporel qui existe entre la perception d’un son par l’oreille gauche et droite. A l’apparition d’un signal, et selon que la source se trouve à gauche ou à droite, un lobe de pression acoustique prend naissance sur le côté correspondant, pour se coupler ensuite au lobe complémentaire du côté opposé. En se propageant, ce double lobe s’étend et recrée, par sa forme, un front d’onde, dont l’angle détermine la direction originale de la source sonore enregistrée.

Les produits

Monitor 232 : enceinte compacte avec des dimensions inférieures à 30 cm de côté. Le dôme du tweeter est en polycarbonate, et les deux haut-parleurs ont un diamètre de 13 cm. Destinée aux espaces réduits, elle est abordable avec un prix de 765€.

Monitor 232 Audiophile : similaire à la 232 standard au niveau du design et des haut-parleurs, à l’exception du filtre qui est de meilleure qualité. Cela autorise à la “Audiophile” une meilleure définition. Prix : 1320€.

Monitor 530 : modèle haut-de-gamme, fonctionant selon un principe spécial qui n’a malheureusement pas été détaillé. Il intègre un tweeter à ruban, et deux haut-parleurs de 17 cm. Malgré le diamètre plus important des ces haut-parleurs, la Monitor 530 est à peine plus volumineuse que les 232. Elle est vendue sans pieds ni câbles pour 2350€.

Deux caissons de graves, les Monitor Bass (600€) et Maxi Bass (1050€), sont également proposés pour apporter un soutient non négligeable dans le bas du spectre. En effet, la réponse en fréquence des enceintes Stereolith se limite à 60 Hz dans le grave. Ces caissons servent aussi de pied aux enceintes.


Tout savoir sur ...

© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS