Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

CES 2002

10 janvier 2002


Troisième et avant dernier jour

Las Vegas 10 janvier. Nous vous parlions hier de la démocratisation écrasante des nouveaux formats ainsi que de leur utilisation quasi générale sur nombre d’amplificateurs. Aujourd’hui nous ferons la part belle au DLP qui après s’être immiscé dans le marché domestique de la vidéo projection, n’a pas tardé à prendre ses lettres de noblesse au point même qu’il détrône en ce moment même le bon vieux CRT (tritubes), il faut en effet noter que Texas instruments qui fabrique les chips, s’attaque d’après ce qu l’on peut voir sur place au marché de la rétro projection détenu à ce jour par le LCD. Samsung, Panasonic, Zenith, Mitsubishi sont donc les premiers ( pour l'heure) à proposer des rétros DMD.
Côté vidéo-projecteurs c’est à la french connection : Dreamvision de proposer sur le marché mondial (début janvier), le premier vidéo-projecteur avec la fameuse puce HD1. Le CineXone je vous résume rapidos, est le premier au monde à disposer puce DMD matrice de 0.8 pouces au format 16/9. De plus, la marque y à disposé une électronique impressionnante : nouvelle roue chromatique à 6 couleurs double vitesse, scaler interne, groupe de lentilles Carl Zeiss en verre, rapport de contraste à 1000 :1…. Pas moins de trois autres petits diffuseurs viennent enrichir le catalogue de la marque dont deux plus petits DLP et un LCD ainsi qu’un plasma de 61 pouces qui verra lui aussi le jour courant Mars 2002. Marantz qui restait il y a encore peu cantonné dans le son se diversifie et présentait un très gros DLP : le DP12. De dernière génération il sera commercialisé au tarif de 11 000 Euros, en même temps qu’une dalle de 61 pouces, décidément c’est la mode en ce moment... Tiens j’allais oublier que Denon en a un lui aussi.

En naviguant dans le salon nous avons pu également constater l’engouement de certains constructeurs à vouloir faire avancer le Shimiliblik. La technique est en effet pour ces personnes d’équiper à termes leurs amplificateurs de la technologie d’amplification digitale. L’avantage aujourd’hui reconnu, permet moult évolutions comme celles de diminuer la taille du produit en supprimant les radiateurs, d’avoir un temps de réponse instantanée pour une puissance phénoménale et surtout de pouvoir à terme réduire les coûts de production. Panasonic, Yamaha, Tact, Daewoo font partie des gens qui ont parié sur cette technologie, d’où l’arrivée imminente d’amplificateurs audio vidéo utilisant l’amplification numérique.

Vitrine annuelle des nouvelles technologies, les stand Toshiba et Pioneer présentaient un nouveau procédé de lecture et d’enregistrement audio vidéo: le DVD Blue . Dévoilés sous la forme de deux prototypes aux formes rectilignes, le DVD Blue viendra selon les constructeur à équiper à termes un nombre important de lecteurs enregistreurs de DVD, nous reviendrons prochainement sur cette nouvelle technologie qui se base sur un faisceau laser de couleur bleue. Bien que le DVD soit à ce jour LE produit par excellence il n’empêche qu’un nombre d’entre vous veulent absolument garder un VHS. C’est pourquoi Samsung qui a ouvert le pas l’année dernière en même lieu et place est suivi par Daewoo et Toshiba. Ces marques vous proposerons dés le deuxième semestre 2002 des combi-lecteurs DVD/VHS avec pour certains d’entre eux des lecteurs Memory stick (Samsung). Noter par ailleurs que certains de ces constructeurs vont même jusqu’à proposer des lecteurs enregistreurs de DVD avec Disque dur intégré. C’est le cas de Toshiba qui lance son RD 2000. Ce graveur de DVD va jusqu'à vous proposer un disque dur de 80 Gb de mémoire avec en prime le procédé Progressive scan . Mais restons dans la rubrique DVD enregistrable puisque Sharp, Yamaha, Pioneer dévoilaient pour l’occasion leur premier voir deuxième ou même troisième machine.

Et j’allais oublier, Motorola s’attaque au marché du home cinéma. Et oui il faut dire qu’après avoir fourni ces messieurs les fabricants en puces en tout genre, il fallait bien s’y mettre. Ce système « All in Box » a été sachez le récompensé aux Awards, il se compose d’un amplificateur six canaux, des différents formats audio ainsi que d’un lecteur de DVD.
Les lecteurs portables, quelle histoire... En effet après avoir connu des débuts assez difficiles, il est aujourd’hui en passe de devenir l’objet de tous les désirs, ce gadget remporte aujourd’hui les faveurs du public, surtout lorsque Toshiba nous dévoile un lecteur avec écran de 10 pouces et disposant accrochez vous du progressive scan, puis d’un Samsung lui s’attaque au marché détenu par les PC et autres Mac portables en lançant un lecteur avec un écran de 12 pouces, appareil lui aussi récompensé par le jury du CES.

Je conclu juste sur l’absence de certains constructeurs Bose, Onkyo, Barco (mais c’est normal car 90 % de leur activité est professionnelle, ndlr), Sony (en home cinéma), Epson, Hitachi, Mitsubishi...

Cliquez ici pour accéder aux visuels


© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS