Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

NINTENDO LANCE LA GAME CUBE

23 août 2001


Communiqué de presse de l'AFP

L'inventeur des Pokémons et de Super Mario, le géant japonais Nintendo, a présenté jeudi sa nouvelle console de jeux vidéo GameCube, facile à utiliser et relativement bon marché, qui se pose en grande rivale de la PlayStation 2 de Sony et de la X-Box de Microsoft.

Nintendo prévoit de mettre en vente 500.000 unités au Japon pour son lancement le 14 septembre et 700.000 le 18 novembre pour sa sortie aux Etats-Unis, retardée de 15 jours afin, selon Nintendo, d'avoir suffisamment d'unités pour répondre à de fortes attentes des consommateurs.

"Nous espérons vendre 4 millions de GameCube au Japon et à l'étranger d'ici mars 2002" (fin de l'exercice comptable), a annoncé à Tokyo devant une foule de journalistes, le directeur général adjoint du groupe Atsushi Asada.

La console sera mise à prix à 25.000 yens au Japon (207,55 dollars) et à 199 dollars aux Etats-Unis, où Nintendo réalise entre 40 et 50% de ses ventes annuelles. La GameCube, qui sera déclinée en plusieurs couleurs comme la Game Boy Advance -- console portative sortie en mars au Japon --, sera au printemps en Europe.

"C'est un prix très abordable. GameCube sera une machine vidéo facile à utiliser pour tout le monde", a estimé M. Asada, en soulignant que les logiciels ont été conçus afin d'attirer un public plus adulte ainsi que "les mères et leurs filles
L'accent a particulièrement été mis sur les logiciels et Nintendo n'a pas hésité à faire appel à des éditeurs externes (Sega, Electronic Arts, Acclaim, LucasArts et Midway) pour enrichir son catalogue qui comptera 17 titres aux Etats-Unis avant Noël, auxquels s'ajouteront en 2002 de nouvelles versions de Mario ("Mario Sunshine") et de "La Légende de Zelda".

"Même si on a la machine la plus sophistiquée, elle est inutile sans logiciels. Les gens ne sont plus intéressés par les beaux graphiques, il y a trop de jeux compliqués à jouer. Ils veulent quelque chose d'original et GameCube est notre réponse", a expliqué M. Asada, dans une allusion à la PS2 de Sony, réputée supérieure sur le plan graphique, mais complexe.

"Le chiffre d'affaires annuel de l'industrie des jeux vidéo dépasse les 1.000 milliards de yens, mais ce sont surtout les ventes de consoles qui augmentent, pas celles des logiciels. C'est pourquoi Nintendo a voulu créer une plate-forme facile à utiliser (par les éditeurs de jeux) et efficace", a ajouté M. Asada.

La GameCube a été conçue par Nintendo en collaboration avec IBM, NEC et Matsushita Electric Industrial (MEI) et sera capable à partir de décembre de se connecter à un lecteur de DVD mis au point par MEI, capacité offerte par la PS2 et la future X-Box annoncée pour novembre.

Nintendo est très fier en outre d'avoir créé un logiciel pour relier la GameCube à Game Boy Advance, permettant d'utiliser la console portative comme une télécommande avec des effets plus réalistes sur l'écran ou de transférer des jeux commencés sur Game Boy Advance sur GameCube.


© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS