Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Exclusif : Onkyo TX-DS989

26 avril 2000


Onkyo, organisait jeudi 20 avril dernier, dans ses nouveaux bureaux de Cergy Pontoise, une présentation de ses futurs produits qui seront disponibles à partir de la rentrée 2000.

Nous espérions pouvoir y découvrir, au moins de façon statique, le très attendu Onkyo TX-DS989 : nos vœux furent largement exaucés, car nous eûmes l’occasion de voir ce nouvel amplificateur intégré, mais aussi de l’écouter dans des conditions idéales. En outre, nous ont été présentés toute la future gamme d’amplificateurs de lecteurs de DVD, ainsi que les prototypes Onkyo "Integra Research" (gamme d’exception composée d’un lecteur de DVD audio, d’un processeur Dolby Digital, DTS et EX et d’un amplificateur 7 fois 150 Watts).

TX-DS989
Nous avons donc pu, dans une superbe salle de démonstration baptisée "Skywalker Room", toucher et écouter ce monstre de 22 Kg, dont la date de sortie officielle est annoncée pour le mois de juin au prix de 25000 francs. Cette salle de démonstration d’une trentaine de mètres carrés, entièrement décorée et meublée tel un salon particulier, était équipée, pour la partie image, d’un Barco 708 avec doubleur de lignes intégré, connecté en S-vidéo à un lecteur de DVD Onkyo DV-S525 – le tout projetant une image de 2,5 mètres de base sur un écran électrique 16/9e Oray à bords noirs ; pour la partie son, le TX-DS989 était connecté à un système d’enceintes Jamo THX II.

Les caractéristiques du TX-DS989 sont élogieuses : Dolby Surround ProLogic, Dolby Digital, DTS, MPEG2, THX Surround EX et labellisé THX Ultra. La partie décodage est confiée à deux puces de marque "Cristal" CS-49300 travaillant en parallèle, tandis que la conversion numérique analogique des huit canaux est réalisée par des convertisseurs de marque AKM d’une résolution de 24 bits et d’une fréquence d'échantillonage de192KHz. Le TX-DS989 s’offre en outre le luxe de sur-échantillonner toutes les sources digitales classique 48 KHz en 96 KHz, multipliant ainsi par deux la définition et la clarté sonore (ce traitement s’applique de même à toutes les sources analogiques, car elles sont numérisées dès leur entrée dans l’amplificateur). Capable de décoder tous les standards audio du marché, disposant d’une amplification utilisant la technologie WART (Wide Range Amplifier Technology) propre à Onkyo dont la bande passante s’étale de 5 HZ à 100KHz, il est ainsi compatible avec les normes DVD audio et SACD.
Le TX-DS989 est par ailleurs largement évolutif, ceci de quatre façons :
-/ Evolutif en 7.1, par l’intermédiaire d’une prise Sub-DB25, servant par ailleurs à injecter les six canaux du DVD audio.
-/ Evolutif de façon "Software", par l’utilisation de mémoires "Flash" permettant, grâce à la prise RS-232 se trouvant à l’arrière de l’appareil, d’upgrader ses logiciels internes, en vue de le rendre compatible avec de futurs standards. Cette prise permet par ailleurs aux systèmes domotiques Panja, AMX ou Crestron de prendre le contrôle de l’amplificateur.
-/ Evolutif de façon "Hardware", par l’intermédiaire d’une trappe arrière, qui accueillera bientôt trois entrées à la norme IEEE1394. Cette norme permettra à tous les appareils équipés de ces connecteurs (de l’amplificateur aux enceintes, qui devront être amplifiées et posséder un convertisseur numérique analogique dans ce cas précis) d’être chaînés entre eux par un câble unique, dans lequel seront véhiculées de façon numérique toutes les informations audio et vidéo – aux dernières nouvelles, il semble que les premiers appareils à devoir être équipés de cette connectique seront les lecteurs de DVD audio.
-/ Les entrées/sorties "Pre In" et "Pre Out" des trois canaux avant étant bridgées par un petit cavalier, il sera possible d’y intercaler un équaliseur paramétrique (ou tout autre processeur audio).

Côté connectique, le TX-DS989 conviendra parfaitement aux possesseurs d’un vidéo-projecteur, car il possède deux sorties "Video Monitor" composite et en Y-C. La première est destinée à être reliée au téléviseur, tandis que la seconde le sera au vidéo-projecteur : ceci permet d’éviter un problème pouvant, dans certains cas, se révéler être un véritable casse-tête. Outre cette double sortie "Video Monitor", le TX-DS989 est équipé d’une sortie "Multiroom" en audio stéréo, vidéo composite et Y-C. Cette dernière permet de pouvoir profiter dans une seconde pièce de tout ce qui est connecté à l’amplificateur – ceci, indépendamment de ce qui est utilisé dans la pièce principale. Pour couronner le tout, le TX-DS989 dispose de trois entrées et d’une sortie vidéo composante.

En ce qui concerne la connectique dite classique, on retrouve :
- 6 entrées audio-vidéo (dont 2 sont des entrées/sorties) ;
- 4 entrées audio analogiques (dont 2 sont des entrées/sorties) ;
- 2 sorties "video monitor" ;
- 1 sortie "multiroom" ;
- 8 entrées digitales (5 coaxiales et 3 optiques) ;
- 1 entrée AC3 RF, pour les nostalgiques du laserdisc ;
- 2 sorties digitales (1 optique et 1 coaxiale), pour connecter des graveurs de CD ou un lecteur-enregistreur de Minidisc ;
- 2 sorties "Subwoofer", permettant de brancher deux caissons de basses.

Le TX-DS989 à l’écoute
Notons que la "Skywalker Room" (photo N°1, photo N° 2 & photo N°3 n’avait fait l’objet d’aucun traitement acoustique particulier : sol recouvert d’une moquette assez fine type moquette de bureau, tapis épais posé au centre et mobilier des plus classiques. Seul, le faux plafond était réalisé avec les classiques dalles que l’on retrouve dans tous les bureaux (légèrement absorbantes, elles contribuent à donner à l’atmosphère un ton feutré et chaleureux).

La démonstration a débuté par un morceau de l’album DVD des Corrs, enchaîné avec le DVD de démonstration THX N°2. Nous avons ainsi notamment pu apprécier les trailers TEX version EX, Jungle Sounds et "The Astronaut Wife", tous trois tirés de ce DVD de démo THX (rappelons que l’ensemble des trailers THX sont disponibles au format VOB 5.1 dans notre rubrique "Downloads").

Disons pour le moins que la musicalité de l’ensemble est tout simplement exceptionnelle. Pour être francs, nous ne nous attendions pas à ce qu’un kit d’enceintes THX produise un rendu d’une telle musicalité, habitués que nous sommes à nous méfier des kits d’enceintes THX et de leur optimisation pour la restitution cinéma au détriment de la musicalité. En définitive, non seulement le kit Jamo THX II fonctionne très bien, faisant preuve de sa capacité à traiter et à fournir un très grand nombre d’informations digitales, ce qui est primordial.
Les deux décodeurs "Cristal" du TX-DS989 fonctionnaient à plein tubes, le flot d’informations et l’extrême précision de ces dernières sont l'apanage de puissance de calcul considérable. Il est manifeste qu’au train où vont les choses, les amplificateurs intégrés seront un jour ou l’autre aptes à rivaliser avec de tels éléments séparés.Le plus impressionnant reste cependant le prix global de l’ensemble amplificateur + kit d’enceintes, qui ne dépasse pas les 50 000 francs TTC.
Nous regretterons de n’avoir pas eu l’occasion de pousser l’amplificateur très haut, afin de vérifier sa tenue en puissance, mais a priori, il semble que nous puissions faire confiance au 7 fois 150 watts annoncé par le constructeur. Dommage aussi que l’amplificateur n’ait été par ailleurs connecté à une paire d’enceintes purement hi-fi. Nul doute que les résultats eussent été de même assez convaincants.

Pour (quand même…) critiquer un peu
Sans vouloir jouer les difficiles – et sans, d’ailleurs, avoir véritablement testé cet ampli – nous nous permettrons trois remarques :
- Une télécommande un peu "faible" : sans pousser jusqu’à dire que celle livrée avec l’appareil ne soit pas convenable, on peut considérer qu’un appareil de la trempe du TX-DS989 mériterait pour le moins de disposer d’une véritable télécommande digne de ce nom, c'est-à-dire à écran tactile. A 25 000 francs l’amplificateur, on n’en est plus à rajouter 1 000 ou 1 500 francs de plus pour une télécommande dont le ramage se rapporterait au plumage de l’appareil.
- Absence de double-câblage : aucun des borniers haut-parleurs n’est prévu avec un double câblage. Ceci dit, compte-tenu du peu de la place disponible en façade arrière de l’appareil, on imagine mal où les ingénieurs d’Onkyo auraient pu les installer...
- Absence d’entrées audio-vidéo en façade : ce manque regrettable est probablement dû (mais c’est à vérifier) à la trappe escamotable motorisée de la façade avant de l’appareil. En effet, la remontée intempestive de cette trappe lorsque, sur ces prises, des câbles audio-vidéo auraient été branchés, aurait eu pour conséquence de bloquer le mécanisme, avec le risque d’en griller le moteur.

Petite(s) précision(s) : le TX-DS989 ne devrait souffrir d’aucune rupture de stock – comme c’est le cas pour pratiquement tous les constructeurs dès le lancement d’un appareil tel que celui-ci. En effet, le distributeur s’est assuré un stock suffisant, en vue de pouvoir faire face à la demande. Par ailleurs, le TX-DS989 sera à terme disponible en deux coloris : le noir classique et le rutilent champagne.
En définitive, cet appareil se destine aux véritables passionnés et aux connaisseurs qui, seuls, sauront l’apprivoiser et le maîtriser, car la bête est féroce et difficile à dompter. Ses capacités et sa puissance en font un appareil apte à satisfaire les caprices des plus chevronnés d’entre vous.

* Onkyo fabrique de même une ligne complète d’enceintes qui ne sont pas importées en France.


© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS