Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Silicon Image / DVDO technology

22 février 2001


Scaler I.scan Pro

Spécialiste et fournisseur de composants électroniques pour certaines grandes marques telles que Pioneer, Denon et autre Kenwood, Silicon image propose ici un appareil dont les prétentions, en termes de prix et de performances, sont véritablement surprenantes, compte-tenu que ce I.scan Pro est le scaler/dés-entrelaceur le moins cher du marché.

nota bene : le principe de dés-entrelacement vidéo - ou progressive scan - consiste ici à transformer un signal vidéo dont la résolution native est de 480 lignes "entrelacées" (standard utilisé sur les télévisions, magnétoscopes, DVD, Laser disques, etc.), en un signal dés-entralacé, ayant non plus une, mais deux trames vidéo séparées.
Ce procédé présente l'avantage de gommer les lignes noires, et d’affiner ainsi la qualité de l’image.


Fort de son savoir-faire dans le domaine du traitement vidéo, Silicon Image a donc décidé de produire ce scaler/doubleur, qui dispose d'une version "boostée" du microprocesseur Pure progressive utilisée par la plupart des constructeurs dans leurs lecteurs DVD de salon (tel le Pioneer DV-737, par exemple).

Plusieurs points différencient néanmoins le I.scan Pro associé à un lecteur de DVD, des lecteurs DVD intégrant le progressive scan, notamment en matière de compatibilité de dés-entrellacement avec les signaux codés en PAL, puisque seul l’I.scan Pro sait gérer le PAL et le NTSC (notez toutefois qu'à sa sortie d'usine, la puce est compatible avec ces deux standards... alors pourquoi les constructeurs ne proposent-ils donc le procédé qu'en NTSC ? Faut-il y voir là une incitation au dézonnage ???).

Autre avantage non négligeable, vous pourrez donc conserver votre lecteur de DVD, même s'il ne dispose pas de cette technologie. Intercalé entre le diffuseur vidéo (voir tableau de compatibilité dans le document PDF téléchargeable, à gauche de cet article) et la source, l’I.scan Pro deviendra peut-être ainsi le meilleur ami de votre installation vidéo étant, selon certains, beaucoup plus performant que certains de ses concurrents, vendus pour l’occasion à un prix nettement plus élevé. Notez néanmoins que cette compatibilité matérielle n’est possible qu’avec des diffuseurs disposant d’une fréquence de balayage minimale de 31.5 kHz.


Quelques réglages...

Ce scaler dispose de quelques réglages qui permettent à son utilisateur d’affiner l’image. Ainsi il est possible de régler, grâce à des potentiomètres se trouvant en façade, les niveaux de contraste, couleur, teinte, netteté et luminosité.


Connectique

A l’inverse de ses concurrents qui prônent la multiplicité (complexité ?) des connections domestiques (cinch) et professionnelles (BNC), L’I.scan pro se contente d’une sobriété sans égards mais nettement suffisante. On y trouve :

- 1 entrée composantes YUV (cinch),
- 1 entrée S-vidéo (ushiden),
- 1 entrée composite (cinch).

Les signaux en direction du diffuseur (en sortie) seront véhiculés via une seule et unique connexion possible : sub-D15. Celle-ci permettra de transférer des signaux vidéo RVB (avec les synchro Horizontale/Verticale), ou encore de l’YUV (ce qui facilite la tache son utilisateur, puisque la plupart des vidéo-projecteurs et moniteurs disposent de ce type de connecteurs).


Silicon image propose donc ici une solution très satisfaisante à moindre coût, qui permettra à certaines personnes ne voulant pas investir une fortune dans un scaler, de s’équiper d’un appareil très performant. Commercialisé par la société FVS l’I.scan Pro est proposé à 9990 francs.


© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS