Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

LE CINEMA CHEZ SOI

14 décembre 2000


A la sauce publicitaire

C’est fait, le home cinéma envahit nos espaces publicitaires, la démocratisation du concept s’amorce telle? Une fois de plus cela nous conforte.
Considéré il y a encore quelques années comme indûmment élitiste, la notion "home cinéma" se voit aujourd’hui appliquée au nouveau panel de consommation qu’est le grand public, et pour cause les bureaux marketing et publicitaires veulent par là ancrer leur performances, sur un marché jusqu’à présent dénigré par ces derniers et ce afin de développer d’une manière beaucoup plus générale ce loisir audiovisuel.

Il va s’en dire que pour démontrer les avantages de cette variante du home entertainment les constructeurs et autres intervenants du marché font le pied de nez, en nous produisant depuis peu des annonces plus spéctaculaires les unes que les autres, entre autre à l’affiche quatre gros budget publicitaires.

Le premier est Sony, le major japonnais nous vante ici les mérites du home cinéma au point que le spectateur transpose les sensations auditives et visuelles vécue lors du spectacle sur sa propre vie, « vitres d’un bus qui explosent toutes en milles morceaux… ».

Philips lui nous montre en live et sous différentes scénes épisodiques, les effets virvoltants du son multicanal associé pour l’occasion à la diffusion vidéo à plasma, sachant que l’utilisateur peut même (selon la pub… NDLR) positionner ce dernier au plafond… No comment.

Mac donald's s'y met également, en proposant grâce à son jeu "monopoly", de gagner un lecteur DVD de salon Philips dans chacun de ses magasins, ainsi qu’une configuration audio vidéo complète.

Et pour finir en beauté, Universal, gros éditeur de DVD, nous présente en deux minutes les avantages du Digital Versatil Disc, "galette de la taille d’un cd audio, image dix fois plus belle que la VHS...Bla-bla-blah...". Ici, ce n’est pas une marque qui propose la pub mais je vous le rappelle « un éditeur », de quoi faire boule de neige puisque l’achat du soft implique l’achat d’un lecteur et que l’achat d’un lecteur implique plus tard l’achat d’autres éléments, ce qui favorisera sans nul doute à court terme (noel pour certains) et surtout à long terme l’effet DVD, et tout ce qui s’en suit.

Ajoutons également que Mac Do n’est pas le seul à faire gagner des éléments audio vidéo. Et pour cause, Mc Cain, dont le slogan jalousement gardé est : "c’est celui qui en parle qui en mange le moins", propose sur ses pizzas (et oui madame..) de gagner grâce à un coupon cloîtré dans l’emballage un système dolby surround (ma foi, pas à l’heure du jour, mais bon passons…).

Fascinant… car bien qu’encore honéreux un système complet home cinéma, sera grâce à ce mini matraquage publicitaire un moyen d’attirer cette nouvelle clientèle tant recherchée, considérée aujourd’hui comme l’Acteur majeur du développement mercatique du cinéma chez soi.
Nous espérons cependant que le principe d’utilisation du mot home-cinéma ne soi pas employé de manière trop affûble.

Sachez néamoins, (ce message s'adressant à tous "néophytes et confirmés"), qu'il vous est possible de confirmer vos connaissances sur le sujet, en vous rendant sur notre tutorial ou sur les premiers pas.


© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS