Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Playstation 2

25 octobre 2000


Episode 3 : le Lecteur DVD

Nous vous avions (News du 18 octobre) présenté le cœur de la PSX 2 ; nous vous proposons aujourd'hui de découvrir les caractéristiques techniques de son lecteur de DVD.


L'électronique

C'est grâce à l'intégration de deux circuits DSP disposés sur la carte mère en tant que co-processeurs, que la PSX2 dispose de la possibilité de décoder le format MPEG 2 : en effet, l'un de ces deux co-processeurs est alloué à cette opération de décompression. La console peut donc sans difficulté afficher des images 3D (haute résolution), de même que les flux vidéo issus des DVD.

Cette décompression des signaux vidéo est traitée de manière complémentaire par le processeur Emotion Engine (développé conjointement avec Toshiba), qui est affecté à la gestion principale du système. En outre, le Graphic Synthetiser prend en charge la gestion graphique.

Sachez que le Graphic Synthetiser est vingt fois plus puissant que tous les accélérateurs graphiques pour PC de dernière génération : il traite 1024 bit en lecture de RAM, de même qu'en écriture de RAM. Lors d'opérations de lecture/écriture simultannées, celles-ci s'effectuent en 512 bit, à l'intérieur du cache, ce qui lui permet de véhiculer une multitude d'informations aussi bien graphiques que vidéo.

Selon SONY, la combinaison de ces divers éléments de décompression introduira dans le futur une nouvelle gestion des images de synthèse en temps réel. En effet, l'engouement semble devoir être tel que le constructeur japonnais envisage de mettre en vente les puces de sa PSX 2 (certains constructeurs souhaitant implanter cette technologie dans leur appareils : platines DVD, TV, etc.).


Le transfert vidéo

A l'instar de la plupart des platines DVD de salon, la PSX 2 intègre des "outputs" qui lui permettent de véhiculer les signaux de type S-vidéo ou composite, en format Pal/NTSC. Selon son constructeur la console sera comptatible avec les formats numériques HDTV, la connection s'effectuant grâce à des liaisons de type composante (impliquant l'utilisation d'un cordon spécifique), plug and play (USB) ou iEEE1394.


L'interactivité

Contrairement aux spéculations, la PSX 2 intègrera toutes les fonctions interactives propres au DVD (choix de la langue, des sous-titrages, du multi-angle, etc.). Elle constitue ainsi une véritable platine DVD, d'un prix abordable : 2 990 francs. Seul petit "hic", la télécommande à fil, puisque les commandes seront actionnées via le joypad. Certains pourront cependant opter pour un pad infrarouge, en attendant que Sony se décide à développer une véritable télécommande.


Les performances

C'est grâce au logiciel drive 634K préinstallé sur la mémory card (disponible également sur le CD-ROM d'installation livré avec la machine), que l'utilisateur activera la fonction de lecture DVD.

Ce drive présente l'avantage d'être évolutif, pouvant évoluer par le biais d'upgrades fournies par le constructeur (8 Mo de mémoire étant alloués sur la memory card, il y a toute la place pour ce faire).

Divers tests réalisés par des laboratoires indépendants semblent démontrer que le lecteur DVD intégré à la console sera d'aussi bonne qualité que la plupart des lecteurs haut de gamme. Nous n'attendons qu'à être conquis nous mêmes, dès lors que nous aurons eu l'occasion de réaliser un test de la machine sur différents softwares.

La partie son a bien évidemment été développée de manière à rendre la PSX 2 compatible avec les formats sonores utilisés dans le home cinéma (Dolby Prologic, Dolby Digital et DTS). Sachez cependant qu'aucun test de restitution sonore n'a véritablement été réalisé. Nous vous tiendrons de même informés de ses performances dès que nous en saurons d'avantage.

La PSX 2 est uniquement comptatible avec la région de lecture où elle a été achetée (Zone 2 pour la France), il faudra donc compter sur le talent de nos chers dézonneurs pour trouver une parade à ce bridage, en vue de pouvoir lire tous les softs DVD Vidéo.


A mercredi prochain !


© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS