Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Denon: AVR-2801 et AVR-3801

2 octobre 2000


Denon n'a pas dit son dernier mot…

De toute évidence, Denon s'est mis dans l'idée de vous séduire, et s'y emploie de fort belle manière, avec la sortie prochaine de deux nouveaux amplificateur intégrés Audio/Vidéo venant renouveler une nouvelle fois sa gamme particulièrement étendue de produits.

DENON AVR-2801

Ce digne successeur de feu l'AVR-2800 reprend les grands préceptes établis par son aîné. Rien de très surprenant dès lors, à ce que l'appareil effectue la prise en charge des formats Dolby et DTS dans leur version initiale 5.1. En revanche, le passage vers les nouveaux procédés matricés - tels que le Surround EX et le DTS ES - risque de s'avérer délicat et ce, malgré l'option offerte d'une évolutivité matérielle de type 6 RCA pré-in.

Il vous faudra en effet, lors de l'ajout d'un décodeur apte à extraire la voie centrale arrière, prévoir un amplificateur intégré mono supplémentaire - ou encore stéréo, si vous désirez suivre les recommandations formulées par THX, lesquelles exigent en effet deux canaux arrière pour un rendu optimum - afin d'alimenter cette nouvelle voie. Mais, pourquoi donc un ampli intégré et non pas un simple ampli de puissance ? Tout simplement afin de pouvoir effectuer un réglage de niveau similaire à celui des autres haut-parleurs, paramétrage impossible sans la présence d'un pré-amplificateur. Heureusement, il y a fort à parier que certains constructeurs auront la bonne idée d'intégrer ce pré-ampli directement au sein du décodeur EX/ES (il s'agit du même procédé de matriçage pour les deux formats). Ceci dit, étant donné qu'il n'existe actuellement aucun décodeur de ce type disponible en France, voilà qui résout le problème, et l'évolutivité 5.1 pourra toujours servir à la prise en charge des formats SACD et DVD Audio dans leur version multicanal. Certes, c'est là aussi encore hypothétique...

Concernant le DVD Audio justement, sachez que les convertisseurs Numérique/Analogique de l'AVR-2800 sont capables de prouesses, acceptant sans broncher des fréquence d'échantillonnage pouvant aller jusqu'à 96 Khz pour une quantification maximale de 24 Bits. Certes, il est regrettable que le 24/192 ne soit pas restitué, mais il faut savoir que ce type de convertisseurs sont encore rares et donc onéreux. Par conséquent, en équiper l'AVR-2801 n'aurait probablement pas permis de le proposer à un tarif aussi compétitif.

Au sujet de l'amplification proprement dite, la puissance de feu est des plus respectables, avec la bagatelle de 450 watts au total, répartis en 5 canaux rigoureusement identiques de 90 watts. Le transformateur d'alimentation allaitant tout ce petit monde a été prévu au plus large, une coutume chez ce constructeur. Si malgré tout, vous en veniez à juger cette puissance insuffisante, il vous reste toujours la possibilité d'ajouter un bloc d'amplification externe, les 5 RCA pré-out disponibles à l'arrière de l'appareil étant là pour ce faire. Que dire d'autre, en définitive, si ce n'est que la connectique fait honneur à la marque (la photo ci-jointe en atteste...), que le bi-cablâge vous sera facilité par la présence de deux paires de borniers HP sur les voies principale et que le tuner RDS à 40 pré-sélections constitue un bonus des plus appréciables. Sauf, peut-être, une ultime petite information intéressante : le prix public de 5990 francs, pour une disponibilité immédiate en finition black ou gold.

 

DENON AVR-3801

Tout particulièrement attendu par les aficionnados de la marque - dont je ne compte plus les e-mails de demandes d'information -, l'AVR-3801 a ceci d'exceptionnel qu'il va permettre à tout un chacun d'accéder au nouveau DTS ES DISCRETE 6.1 pour une somme que nous qualifierons... d'abordable.

Inutile de vous dire alors que tout les formats multicanaux - qu'il soient Dolby ou DTS - n'ont aucun secret pour lui, puisqu'il est équipé de la puce de décodage "up-to-date" SHARC 32 bits du fabricant Analog Device. Il faut savoir à ce sujet que seules deux puces de ce constructeur sont actuellement aptes a gérer les DTS 6.1 & NEO-6 : les modèles ADSP-21061 et ADSP-21065, la dernière étant proposée à un prix extrêmement bas, compte-tenu des technologies employées (10$ pour être exact). Voilà qui augure une prochaine génération d'amplis massivement équipés en 6.1. Le DTS NEO-6 puisque l'on parle de lui, intègre également les fonctionnalité du gros DENON, et j'en profite au passage pour vous expliquez plus précisément de quoi il retourne :

Le DTS NEO-6 est un algorithme permettant la restitution de n'importe quelle source audio stéréo analogique ou numérique sur l'ensemble des haut-parleurs constituant votre home cinéma (5.1 ou 6.1 configurable). Il en existe deux formes distinctes que sont le NEO CINEMA et le NEO MUSIC, chacun de ces modes étant destiné à un type d'écoute particulier (tout est dans le nom...). Le dé-matriçage utilisé dans les deux cas différe peu, étant d'ailleurs basé sur celui du DTS ES MATRIX - soit une récupération des informations hors phase sur les enceintes principales pour une redistribution sur la centrale et les canaux arrière. Le canal subwoofer, quant à lui, est créé par le biais d'un astucieux filtrage - et probablement un boostage "à la DTS" - des basses fréquences contenues dans le signal stéréo original.

Le second point fort de cet appareil est sans conteste d'inclure dès l'origine les sept amplifications nécessaires à la restitution de tous ces nouveaux formats sonores. DENON bénéficie donc d'un avantage de taille, vis à vis d'une concurrence qui a pris la fâcheuse habitude de proposer des amplificateurs de puissance stéréo supplémentaires, en vue d'alimenter la (les) voie(s) centrale(s) arrière. N'imaginez pas pour autant qu'il s'agit là de transistors anémiques : ce ne sont pas moins de 105 Watts par canal sous 8 ohms qui sont disponibles, le tout alimenté par un transformateur à proprement parler monstrueux. Ces générateurs de watts sont en outre aptes à restituer une large gamme de fréquences, leur bande passante ayant été étudiée pour tirer parti du fruit des convertisseurs numérique/analogique 24 bits/96 Khz.

Côté connectique, il serait là encore difficile d'émettre la moindre critique. Jugez-en par vous même à la vue de la photo ci-contre, en notant simplement la présence d'entrées vidéo de type YUV, de RCA d'évolutivité jouant la sécurité à coups de 7.1, les possibilités multiroom et tutti quanti... Pour finir l'AVR-3801 est livré avec une sympathique petite télécommande à la fois pré-programmée et programmable, capable de macro-commandes et munie d'un écran LCD configurable. Proposé au prix de 8990 francs(!!!), cette petite merveille sera visible sur les étalages les plus recommandables à partir du début du mois de novembre, en finition Black ou "Gold- Wanagain", selon l'humeur...


Tout savoir sur ...

© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS