Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Sound Lab Millenium 2 PX, Theta Digital Citadel 1.5, MSN Platinum...

20 novembre 2008


Sur le salon Hifi et Home Cinéma, il y avait les produits normaux et… les autres. Non pas que les panneaux Sound Lab que nous avons eu l’occasion d’écouter soient anormaux, mais ils se distinguent par une certaine maîtrise de technologies existantes tout à fait particulière.

Les panneaux électrostatiques Sound Lab Millenium 2 PX sont ce que l’on appelle des panneaux Full Range. Ils se composent d’une seul membrane, reproduisant tout le spectre audible, et par conséquent ne font appel à aucun filtrage… On obtient ainsi tous les avantages d’un haut-parleur à large-bande sans les inconvenients, ni les perturbations de phase générées par le filtre ou décalage temporel dû à l’emploi de plusieurs haut-parleurs.

Les panneaux électrostatiques doivent affronter des problèmes de résonance de la membrane. La solution la plus souvent employée est la forte limitation des basses fréquences, et tous les inconvenients sonores que cela implique. Sound Lab exploite ces résonances en utilisant un procédé dénommé résonance distribuée, afin de garantir un spectre bien large, et se permettre d’utiliser une seule et même membrane segmentée pour restituer la musique dans son ensemble.

Le résultat est une montée en fréquence hallucinante jusqu’à 100 000 Hz, et une réponse en fréquence basse non moins impressionnante de 25 Hz. Les Sound Lab Millenium 2 PX, ici avec une nouvelle membrane et une nouvelle alimentation Pro, sont un modèle de cohérence sonore et de naturel. Le son dispensé coule de source et n’as pas cette fâcheuse tendance qu’ont les panneaux électrostatiques à sonner un peu cotonneux ou limité.

Afin de faire chanter ces enceintes vendues pour 21 500€ la paire, on trouvait en amont une paire de blocs monophoniques Theta Digital Citadel 1.5, des colosses de 400 Watts disponibles pour 20 000€, et en lecture un lecteur Oracle CD2000 connecté sur un convertisseur MSB Platinum doté du filtre numérique Signature. Ce convertisseur se distingue des produits de prix équivalent et supérieur (6500€) par sa construction basée sur un DAC à échelle conçu de A à Z par MSB.

Terminons par la platine de lecture vinyle Oracle, un modèle Delphi n°5, jouant des disques de labels qualitatifs à l’image de l’excellente compilation Stockfish Records qui nous a régalée les oreilles.



© 1999-2018 SENTICOM

Contactez-nousFlux RSS