Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Les différentes classes d'amplification : la Classe B

14 juillet 2008


La Classe B

Dans un amplificateur fonctionnant en Classe B, un transistor n’amplifie que la moitié du signal d’entrée. Bien que le taux de distorsion augmente considérablement, le rendement progresse pour atteindre 70%. Etant difficilement utilisable en l’état pour une amplification audio décente, la Classe B peut être employée dans un montage en “push-pull”, littéralement pousser-tirer.

Dans un tel montage, on trouve au minimum deux transistors qui vont chacun s’occuper d’une moitié de signal. Toute l’information audio est donc amplifiée, et le rendement est conservé. En revanche, un phénomène appelé distorsion de croisement peut se produire, à cause d’une discontinuité à l’endroit ou les deux moitiés de signal se rejoignent.

Ces amplificateurs sont principalement utilisés pour les applications demandant de fortes puissances. En effet, ils ont l’avantage de ne rien consommer quand le signal est nul, et l’inconvénient de générer beaucoup de distorsion sur les faibles signaux.



© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS