Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Vidéoprojecteur Sanyo PLC-XP200L : 4LCD, c'est mieux que 3

18 juin 2008


Dans la plupart des vidéoprojecteurs professionnels, on trouve 3 matrices LCD. Chacune de ces matrices agit comme un filtre sur le chemin de la lumière pour créer une image Rouge, Verte, et Bleu, et ainsi former une image cohérente par la combinaison des 3.

Pour augmenter la luminosité d’un vidéoprojecteur, la logique voudrait qu’on augmente la puissance de la lampe. Oui mais voilà, à partir d’un certain point, cela a pour effet de délaver les couleurs. Qu’a cela ne tienne, Sanyo a trouvé la solution: 4 LCD, c’est mieux que 3…

Le Sanyo PLC-XP200L intègre 4 matrices LCD, dont 3 sont dédiées aux couleurs primaires RVB. La quatrième est reliée à un processeur “Color Control Device”, qui va contrôler la quantité de lumière jaune à intégrer dans l’image. Grâce à un traitement vidéo bien réglé, cela permet d’obtenir des images beaucoup plus lumineuses, mais aussi plus riches en couleurs. Notons aussi que les matrices, de nouvelle génération, permettent d’afficher un espace de couleur 20% plus étendu qu’avant.

Ce vidéoprojecteur, avec ses 4 matrices LCD d’une résolution de 1024×768 pixels au format 4/3, et sa lampe de 330 Watts, affiche une luminosité de 7000 lumens. Ce chiffre important est d’autant plus impressionnant que le PLC-XP200L est considéré comme “portable”: une douzaine de kilos sans objectif.

Concernant le prix de la bête, Sanyo parle de 10 000$.



© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS