Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Cambridge Audio 840C, 840E et 840W : lancement officiel en France + présentation vidéo

4 juin 2008


Cambridge Audio est une marque Anglaise, dont la philosophie est de sortir des produits différents. Pour y parvenir, elle développe des technologies intelligentes, et ne renouvelle ses produits que s’il existe une bonne raison. Son positionnement prix est plutôt agressif, compte tenu des performances et prestations.

La marque dispose de plusieurs technologies propriétaires:

  • CAP 5 (Cambridge Audio Protection 5) : une carte de mesure placée dans les appareils, qui prend le pouls des points stratégiques. Par exemple, en cas de trop forte distorsion de croisement, le volume d’un amplificateur peut-être baissé automatiquement.
  • Class XD : l’amplificateur fonctionnant en Classe XD se comportera en Classe A à faible puissance, puis en une sortie de Classe B améliorée à forte puissance. Un circuit de contrôle fait varier le point de liaison entre le positif et le négatif (fonctionnement en push-pull), pour éviter la distorsion de croisement.
  • ATF (Adaptative Time Filtering Upsampling) : technologie du suréchantillonnage qui diminue le jitter et donne une courbe plus douce. Voir le schéma plus bas.

Adam Shaw Cotterill, Responsable Export pour Cambridge, a fait le déplacement depuis l’Angleterre pour présenter plusieurs nouveautés. Dans cet article, nous nous contenteront d’aborder le trio 840C, 840E et 840W.

Le Cambridge 840C est un lecteur CD d’apparence sobre, avec une partie conversion très développée. Celle-ci se base sur la technologie ATF (voir plus haut), et un procédé de suréchantillonnage Anagram effectué par un processeur Analog Devices.

Le signal 44.1 kHz/16-bit du CD est interpolé intelligemment à l’aide d’un algorithme jusqu’à 384 kHz, qui permet de donner une courbe sonore plus lisse et “analogique”. Ce traitement est réalisé grâce un processeur (DSP) Analog Devices Black Fin 32-bit. Le processeur envoie ensuite le flux numérique à deux convertisseurs Analog Devices AD1955 configurés en double différentiel.

Le Cambridge 840E est un préamplificateur, arborant un afficheur LCD agréablement bleuté évoquant un compteur de vitesse. Comme le 840C, il emploie des technologies bien particulières, et rares dans cette gamme de prix.

Par exemple, le contrôle de volume (logarithmique) se fait grâce à un réseau de résistances piloté par 40 relais. Outre la qualité (du niveau des meilleurs potentiomètres, dont certains modèles audiophiles coûtent plusieurs centaines d’euro), ce système permet un parfait équilibre entre le canal gauche et droit. Les réglages d’aigus et graves sont basés sur le même principe.

Les amplificateurs opérationnels (amplis OP), des composants intégrés destinés à convertir une impédance, relever un niveau… sont remplacés par des modules développés par Cambridges, et appelés TerraPin. Ce procédé, comparable dans l’idée au HDAM de Marantz (qui, lui, est réalisé en composants discrets) apporte un gain qualitatif indéniable.

Le Cambridge 840W est un bloc stéréo de 2×200 Watts, basé sur une amplification en Classe XD. Comme expliqué plus haut, la Classe XD se comporte en Classe A à faible puissance, puis en une sorte de super Classe B à haut régime. Le 840W embarque aussi plusieurs modules TerraPin.

Ce gros appareil qui chauffe énormément (Classe A oblige) peut être bridgé en mono, et voir ainsi sa puissance culminer à 500 Watts. Notez qu’il est possible de faire des chaînes de 840W grâce aux entrées sorties XLR.

La démonstration de ces appareils, faite sur 3 paires d’enceintes entre 1500 et 2500€, nous a donné le sentiment que ces dernières constituaient un facteur limitant. Un très bon point compte tenu du prix des électroniques:

  • 840C : 1300€
  • W40E : 1300€
  • 840W : 1900€

Voir ci-dessous la présentation vidéo Française par Michel Roger, PPL:


Tout savoir sur ...

© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS