Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Neo PDP : le plasma du futur dévoilé en détails

20 mai 2008


Si vous avez suivit l’actualité du salon CES 2008, tout spécialement concernant la marque Panasonic, vous avez sûrement entendu parler des démonstrations technologiques concernant des dalles plasma performantes et économes. Il était dit que ces dalles consommaient moins, tout en produisant plus de lumière.

Jusqu’alors nous ne savions que très peu de chose sur cette technologie. Nous allons donc voir aujourd’hui, avec un maximum de détails, ce qui se cache derrière la technologie Neo PDP, présentée par Panasonic comme le futur du plasma.

La technologie Neo PDP (Neo: nouveau et PDP: écrans plasma) peut se résumer en ces quelques points:

  • Economie d’énergie
  • Meilleure qualité d’image
  • Très grandes tailles d’écran possible
  • Finesse
  • Faibles coûts de production

Pour en arriver là, Panasonic a développé de nouveaux procédés de fabrications, employés de nouveaux matériaux, créé un nouveau design de cellules plasma, et une nouvelle électronique de gestion.

La consommation et l’efficacité énergétique:

La technologie Neo PDP, par rapport à un plasma Panasonic de la gamme 2008, permet d’afficher des images deux fois plus lumineuses, à consommation d’énergie équivalente. Rappelons que l’un des points faibles de la technologie plasma est sa forte consommation, particulièrement quand des images claires sont affichées.

Grâce à cela, le Neo PDP consomme moins à luminosité égale, et est également capable de “pics de luminosité” plus importants. A la clef, un meilleur contraste, des images plus vives…

NeoPDP, plus efficace et consomme moins à gauche – Watch Impress

La qualité d’image

Panasonic a réussi à obtenir un “gamut” (espace de couleurs) étendu avec la technologie Neo PDP. Résultat, il est possible d’augmenter la profondeur d’affichage des couleurs verte, or, jaune, rouge cramoisi… selon les normes DCI pour le cinéma numérique. Toutefois, si ces couleurs n’existent pas sur l’enregistrement d’origine, elles ne seront pas restituées.

Panasonic a également augmenté le taux de contraste. Pour y parvenir, il a fallut travailler sur l’électronique de gestion, et les matériaux de dalle. Ceci a permis de réduire l’intensité des “pré-décharges”, impulsions envoyées aux cellules plasma pour les “remettre à zéro” entre chaque images. Ces impulsions donnent une luminosité résiduelle, et en diminuant cette luminosité on augmente d’autant le niveau des noirs, et donc le contraste… Le Full HD PEAKS permettrait d’atteindre un contraste de 30 000:1, et une qualité globalement supérieure aux tubes cathodiques.

Cellules plasma en général – Source : Télé Satellite

Les grande tailles

Panasonic affirme qu’il sera possible de produire des écrans très grands. Une diagonale de 150 pouces, comme ce que l’on a pu voir au CES, est évoquée. De plus, ces écrans pourraient atteindre une résolution de 4K, encore une fois comme le prototype présenté au CES en janvier dernier.

Selon les informations disponibles, il faudrait pour y parvenir un agrégat de neuf dalles 50 pouces. Cela semble logique, mais n’est absolument pas confirmé.

La finesse

Selon ces informations, un écran de 50 pouces pourrait peser 22 kilos, contre le double actuellement, et ne mesurer que 24,7mm d’épaisseur. C’est en gros le quart d’un TH-50PZ750. On peu dès lors imaginer des possibilités de placement et d’intégration des plus intéressante. Pour un exemple en vidéo, rendez-vous en bas de page.

La réduction des coûts de production

Elle serait possible grâce à une réduction de près de 65% de l’électronique embarquée dans les plasma. Dans les téléviseurs plasma Full HD, la dalle plasma est contrôlée par plusieurs circuits, du fait de la quantité d’informations à traiter. Une partie s’occupe par exemple du haut de l’écran et l’autre du bas.

Panasonic est parvenu à contrôler tout son écran avec un seul circuit, ce qui représente déjà une réduction de 50%. Ensuite, les étages de sorties par contrôleurs sont augmentés (8% de composants en moins), la mise en forme de l’onde est optimisée (-5%), et quelques divers améliorations permetteet de grapiller encore quelques 2%!

Rendez-vous quelque part en 2009 pour voir arriver les premiers modèles de téléviseurs plasma Neo PDP. Il est également important de rappeler que Pioneer devrait bénéficier des améliorations faites par Panasonic dans le domaine du plasma, et inversement (voir ici).


Tout savoir sur ...

© 1999-2018 SENTICOM

Contactez-nousFlux RSS