Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Marantz SA-11S2 : mêmes entrailles que le SA-7S1, mais deux fois moins cher

18 janvier 2008


Comment oublier le Marantz SA-7S1, le plus ambitieux lecteur CD/SACD jamais construit par Marantz, une invraisemblable machine vendue pour 5000£, ou encore dans les 7000€ en France. Même si on ne retient pas la référence du produit, on se souvient de son design doré et massif. Seulement voilà, comment inviter dans son salon un appareil aussi inaccessible?

Dans un récent communiqué de presse, Marantz annonce nonchalamment avoir trouvé une solution “toute bête”: proposer un appareil très similaire (si ce n’est identique) d’un point de vue technologique, mais moins bien fini!

Les entrailles du nouveau Marantz SA-11S2 renferment alors la même paire de puissants convertisseurs mono, accouplés à 4 processeurs DSP (à la fois pour décoder le format DSD d’un SACD ou le PCM d’un CD Audio), connectés à des circuits en symétrique complet double différentiel, encore une fois les mêmes que l’on trouve dans le SA-7S1. En vrac, on trouve aussi des résistances de précision à film métallique, des capacités au mica, et des modules d’amplification propriétaires Marantz HDMA – High Definition Amplifier Modules. Ces modules remplacent d’ailleurs avantageusement les amplis OP que d’autres marques emploient en différents endroits de leurs lecteurs (comme les étages de sortie).

Parlons aussi de la mécanique de course SACDM-1, un module développé tout spécialement pour le SA-7S1 (décidément!), niché dans un boîtier en aluminium extrudé de 10mm d’épaisseur, équipé d’un tiroir de chargement non moins métallique, et également traité pour éviter les réflexions de lumière/laser.

Le transformateur utilisé est un Super Ring, isolé par anneau en aluminium et un boîtier en cuivre, et contribue à faire baisser l’impédance globale du circuit, à éviter les boucles… tout le câblage est conçu de manière à isoler les différentes sections, de la même manière que dans le SA-7S1.

Ailleurs, vous allez aussi trouver une horloge de précision, une régulation de tension linéaire, des diodes électrolytiques et Schottky, des capacités de stockage énormes selon cahier des charge, et enfin un écran LCD qui peut être éteint.

En lisant ces lignes vous l’aurez compris, ce nouveau Marantz est tout simplement une orgie technologique, et ce n’est pas pas le support double couche, ni le capot épais de 5mm, ni les pieds anti-vibrations ou le plaquage cuivre intégral de l’appareil qui nous convaincrons du contraire.

Le Marantz SA-11S2 sera livré en Angleterre en janvier pour 2500£ (soit la moitié du SA-7S1).


Tout savoir sur ...

© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS