Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

MPEG 2 SATELLITE VS MPEG2 DVD

2 janvier 2000


Bonjour Bruno
Voici qu'une curiosité me tracasse depuis quelques temps : l'image d'un film projeté par la télévision sur une chaîne numérique (canal+ ou ciné1 par ex.) est elle identique à celle de ce même film, mais sur SUPPORT DVD ?
Bien à vousRéponseAlors, Les chaînes numériques diffusées par le câble ou le satellites utilisent le format vidéo MPEG 2. C'est pratique, fiable est ne prend finalement pas beaucoup de place. Comme c'est un format numérique, il permet donc de multiplexer plusieurs canaux à la fois sur une même ligne.
La qualité est donc identique - en théorie - à celle du DVD. La seule différence est que la chaîne dispose du film, non pas sur support DVD, mais sur support Bétacam ou Digital Bétacam.
Ce sont des cassettes vidéo dont la définition est largement supérieure au DVD (il faut bien qu'après trois fois le tour de la terre, en passant par douze satellites, il reste un peu de définition à l'arrivée dans votre salon !).
La définition de l'image diffusée par la chaîne dépend surtout du master utilisé pour réaliser la cassette de diffusion. Mais il n'est pas rare que les chaînes se procurent des masters pas très cher dont la qualité est douteuse. De plus certains éditeurs re-mastérisent parfois entièrement des films pour des éditions DVD. Du coup les chaînes de télévision se retrouvent uniquement avec les droits de diffusion de vieux master.
Toutefois, en ce qui concerne le système de codage, c'est bien du MPEG 2 en YUV. De toute façon, le MPEG 2 est un format pro bien avant d'être un format grand public. Il y a là une autre différence importante : le débit. En effet, le MPEG 2 est un format de codage qui supporte plusieurs flux de débits différents, voire même un flux variable en fonction des scènes compliquées à coder (plus une scène est contrastée, plus le codage est aisé ; en revanche, plus une scène est sombre ou réalisée dans le brouillard, par exemple, plus elle est compliquée à coder car il est nécessaire de faire beaucoup plus d'échantillons pour bien différencier les infimes nuances qui ne sont pas évidentes dans le brouillard ou dans la nuit).
Si bouquet satellite le désire, il peut privilégier telle ou telle chaîne en augmentant le débit des informations. Il est donc tout à fait possible de se retrouver avec une réception satellite numérique en MPEG 2 dont la qualité serait médiocre du fait d'un débit bridé (par exemple, MTV, est une chaîne dont la qualité est décidément vraiment très pixélisée…). Le débit maximum qu'un DVD peut supporter étant de 10 mégabit par seconde, nous avons là une qualité réellement exceptionnelle. Bref, tout cela est un peu compliqué, mais bon…

Ceci dit, n'hésitez pas à poser d'autres questions, bien au contraire : elles nous permettrons d'alimenter notre F.A.Q. ! Merci donc, pour vos questions.


© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS