Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

DVD-5, DVD-9, DVD-10, DVD-18 ...

18 février 2002


Des codes encore des codes

Environ trois personnes sur quatre ne savent pas encore à quoi correspondent ces codes, or afin d'éclaircir les esprits de ceux qui n’ont pas encore saisit l'utilité de ces différents codages DVD présents sur les jaquettes DVD, je vous propose de lire ce qui suit et de comprendre qu’un DVD se décline en diverses versions, cela à cause des différentes capacités de stockage, qui varient aujourd’hui selon les soft.

Pour rappel : un disque CD-ROM peut stocker jusqu’ à 650 Mo de données, ce qui représente après conversions 0,64 Go ou 0,68 milliard d'octets.
Dans la liste qui suit et qui je l’espère vous permettra d’appréhender plus facilement ces codages de capacité, sachez que les abréviations SF/DF signifient simple face/double face, SC/DC simple couche/double couche et que Go et Md représente respectivement Gigaoctets et milliard d'octets.

DVD-5 (12cm, SF/SC): 4.38 Go (4.7 md) de données pour plus de 2 heures de vidéo,
DVD-9 (12cm, SF/DC): 7.95 Go (8.5 Md), environ 4 heures,
DVD-10 (12cm, DF/SC): 8.75 Go (9.4 Md), environ 4 heures 30 mn,
DVD-18 (12cm, DF/DC): 15.90 Go (17 Md), plus de 8 heure,
DVD-1 (8cm, SF/SC): 1.36 Go (1.4 Md), environ une demi heure,
DVD-2 (8cm, SF/DC): 2.48 Go (2.7 Md), environ 1 heure 20 mn,
DVD-3 (8cm, DF/SC): 2.72 Go (2.9 Md), environ 1 heure 45 mn,
DVD-4 (8cm, DF/DC): 4.95 Go (5.3 Md), environ 2 heures 30 mn.

Notez également que le DVD enregistrables et lui aussi logé à la même enseigne, c’est pourquoi là aussi différents choix sont possibles comme :

DVD-R (12cm, SF/SC): 3.68 Go (3.95 md),
DVD-R (12cm, DF/SC): 7.38 Go (7.9 md),
DVD-R (8cm, SF/SC): 1.15 Go (1.23 md)
DVD-R (8cm, DF/SC): 2.29 Go (2.46 md),
DVD-RAM (12cm, SF/SC): 2.40 Go (2.58 md),
DVD-RAM (12cm, DF/SC): 4.80 Go (5.16 md)...

Aussi certains éditeurs ont pu jusqu'à présent, éditer un même film en deux voire trois versions. La raison étant que les premières éditions DVD limitées en capacité de stockage, nous obligaient le plus souvent à souffrir d'une coupure momentanée pendant le film, cela afin d'en visionner la suite sur un autre disque, effet désagréable garanti...


© 1999-2018 SENTICOM

Contactez-nousFlux RSS