Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Les Français et le DVD

28 mai 2001


L'aventure continue…

Il y a un an, la première étude GFK : Les Français et le DVD, levait le voile sur les conditions de l’arrivée d’un nouveau support dans les foyers français : pénétration, liens avec les autres technologies, habitudes de consommation, intentions d’achat…

Qu’en est-il aujourd’hui ? Le consommateur type a-t-il changé ? Le DVD est-il toujours aussi lié à l’environnement Home Cinéma ? Quels sont les programmes les plus recherchés ? …

Réalisée à partir d’un échantillon de 833 personnes, entre le 19 et le 31 mars 2001, l’étude GFK porte sur deux populations distinctes : les possesseurs, 533 personnes reflétant la population équipée d’un lecteur DVD ; et les 300 non possesseurs représentatifs de la population française.

Quelques chiffres utiles
Le parc de lecteurs DVD Vidéo a triplé en un an, passant de 460 000 à 1 370 000 foyers équipés entre mars 2000 et mars 2001, ce qui correspond à des taux d’équipement respectifs de 1.9% et 5.8% des foyers français: une ascension fulgurante et unique dans le secteur de l’Electronique de Loisirs. Cette dynamique a permis de vendre 11.4 millions de disques DVD Vidéo en 2000 pour un chiffre d’affaires supérieur à 2 Milliard de francs. Au premier trimestre 2001, les ventes de Software DVD Vidéo s’élèvent déjà à plus de 4 millions d’unités.

Une notoriété en hausse… puisque parmi les non-possesseurs, 67% des interrogés déclarent connaître le DVD Vidéo, contre 60% il y a un an. Communication, médiatisation autour du support y sont forcément pour quelque chose, sans négliger l’impact du bouche à oreilles : 70% de ces non-possesseurs connaisseurs déclarent que c’est ainsi qu’ils ont connu l’existence du DVD.

…des Fans de Home Cinéma… L’étude GFK confirme encore cette année l’interactivité entre le DVD et les autres technologies du Home Cinéma, en particulier celles liées au son. Les possesseurs de lecteur DVD Vidéo possèdent majoritairement un système d’enceintes (66%), un amplificateur (65%), ou encore un décodeur Dolby Digital (65%). Ces chiffres sont tous en évolution (respectivement 63, 57 et 54% il y a un an) et viennent doper les ventes d’équipement Hi-Fi.

Du côté de l’image, 47% de nos DVD-philes sont équipés d’un écran 16/9, soit un taux largement supérieur à la moyenne nationale (de l’ordre de 8% des foyers français à fin 2000).

A l’opposé, ils sont 13% cette année à posséder comme seul équipement leur lecteur DVD Vidéo et une télévision 4/3, contre seulement 1% en mars 2000. Ce sont les nouveaux arrivants de la famille DVD. S’ils suivent leurs aînés, ils ne tarderont pas à s’équiper des autres matériels Home Cinéma… le DVD est un moteur…

…Du côté des bonus… Au chapitre des bonus préférés, le making-off est toujours cité en tête par 43% des interrogés (32% en 2000), suivi des scènes coupées, meilleur bonus pour 16% des DVD-philes. Une bonne nouvelle pour les éditeurs : ceux qui ne regardent pas les bonus ne sont plus que 8% aujourd’hui quand ils étaient 17% l’an dernier.
Autre avantage du DVD Vidéo : le choix de la langue. Si la version française reste largement majoritaire, son poids recule un peu de 87% à 83%, tandis que 17% des DVD philes préfèrent la Version Originale (11% en 2000).

Une satisfaction proche de l’unanimité. 95% des possesseurs se déclarent satisfaits du DVD. Efficacité de la technologie et abondance de l’offre expliquent ce taux de satisfaction record en hausse de 4 points par rapport à l’an dernier.

Comparé à la VHS, le DVD Vidéo est perçu comme présentant un meilleur rapport Qualité/Prix par 77% des possesseurs et 58% des non-possesseurs. Plus de la moitié de ces derniers se voient d’ailleurs acquéreurs d’un lecteur DVD Vidéo à court ou moyen termes.

Quel avenir pour le DVD Vidéo ? Désormais bien établi comme nouveau standard de l’électronique Grand Public, le DVD fait également le lien avec l’univers du PC, pour preuve le lancement en mars dernier du premier graveur de DVD, d’abord sous forme de périphérique informatique, avant les premiers graveurs de salon attendus pour la fin de cette année.

N.B : L’étude est disponible dans son intégralité auprès de GFK Marketing Services.


© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS