Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Yamaha NX-U10 : test de l'enceinte autonome dopée aux watts

22 mars 2007


Si vous êtes au fait de l’actualité informatique et MP3, vous avez surement entendu parler d’une mystérieuse enceinte USB “ultra-puissante”, capable de délivrer 2×20 Watts là ou les autres ne sont capable de 1 ou 2 pauvres watts asthmatiques.

Le Yamaha NX-U10 est un petit boîtier rectangulaire aux bords arrondis, à la robe aluminium et aux flancs blanc. Sur sa face avant se trouvent deux haut-parleurs de 3.6cm à cônes en titane, deux radiateurs passifs, et une LED verte, dont nous verrons l’utilité plus tard. La connectique est simple : une prise USB dissimulée dans le capot servant de logement pour les piles (qui ne sont nécessaires qu’en cas d’utilisation autonome), et une entrée mini-jack 3.5mm sur le côté. Ce même capot à piles sert de pied d’appoint pour supporter le NX-U10 pendant son utilisation. Des patins antidérapants sont d’ailleurs fournis pour qu’il tienne bien en place.

Ceci est bien la description trait pour trait d’une enceinte autonome pour iPod ou pour PC portable, quelque peu haut de gamme. Cependant le Yamaha NX-U10 se différencie des autres produits de ce type par sa conception. Tout d’abord, la charge est semi close et on trouve un deux radiateurs passifs (SR-Bass, ou Swing Radiator Bass). Ensuite, sa capacité à délivrer 2×20 Watts en crête, et surtout 2×10 Watts en continu, là ou un port USB ne peut en fournir que 2 ou 3.

L’astuce est en réalité simple à expliquer. Une technologie, appelée Power Storage, accumule continuellement l’énergie provenant du port USB, comme un condensateur. Ajoutez à cela un module d’amplification numérique affichant un très bon rendement, et vous avez, en théorie, plus de watts qu’a l’arrivée.

En pratique, le système fonctionne. Ces petites enceintes en ont dans le ventre, et délivrent un niveau sonore bien supérieur à la moyenne sur tout le spectre. La qualité est surprenante, le boitier bien conçu et les haut-parleurs “titane” n’y sont pas étranger. Il est possible de percevoir une spatialisation, les timbres sont justes et rien ne résonne: c’est grâce au coffret inerte. Il est possible de pousser haut le volume si le morceau contient peu de basses. Doser exactement le niveau maximal de l’appareil est aisé, car une LED verte en façade nous averti dés l’approche de la saturation. Il suffit dés lors de jouer avec le bouton de réglage du volume pour palier au problème.

Pour finir, ce système USB à le gros avantage de pouvoir se passer complètement de carte son. Si votre PC n’en dispose pas, cela ne change rien au fonctionnement du NX-U10 qui dispose de son propre convertisseur.

Le Yamaha NX-U10 est maintenant disponible en France, et commercialisé au prix de 120€ TTC.

Voir la vidéo au CES où l’on peut voir le NX-U10


Tout savoir sur ...

© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS