Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Comprendre la 3D : structure de l’œil et image numérique -3

3 août 2011


Disparité rétinienne et images en relief

La compréhension de la disparité rétinienne permet de construire des images stéréoscopiques. La profondeur, le relief et le volume ne sont pas présents dans les images qui se forment sur la rétine de chacun de nos yeux. C’est le système visuel de notre cerveau qui reconstruit ces éléments sur la base d’indices et de mécanismes. Parmi ces indices figure la disparité rétinienne. Sur le schéma suivant, notre observateur a devant lui deux pommes A et B. Il fixe la pomme A sur laquelle son regard converge. L’image de la pomme A se forme sur la fovéa, zone particulière de la rétine où l’image est analysée avec la plus grande précision : en a pour l’œil droit, en a’ pour l’œil gauche. La pomme B est décalée et son image se forme en dehors de la fovéa : en b pour l’œil droit, et en b’ pour l’œil gauche. Il est facile de voir que la distance ab est différente de la distance a’b’. C’est ce qu’on appelle la disparité rétinienne. C’est cette information que notre cerveau va traiter pour la transformer en profondeur perçue. C’est donc le principe de base de la vision stéréoscopique (ou stéréopsie) qui est exploitée pour concevoir des images ou des photographies en relief.

Disparite-retinienneDisparite-retinienne

Le principe de la disparité rétinienne : en fonction de leur position relative, deux objets distants sont séparés par des distances différentes sur la rétine de chacun de nos yeux.

Comprendre la 3D : la 3D une histoire à rebondissements -1
Comprendre la 3D : la 3D une histoire à rebondissements -2
Comprendre la 3D : la 3D une histoire à rebondissements -3
Comprendre la 3D : la 3D une histoire à rebondissements -4
Comprendre la 3D : structure de l’œil et image numérique -1
Comprendre la 3D : structure de l’œil et image numérique -2



© 1999-2018 SENTICOM

Contactez-nousFlux RSS