Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Canon Paris Expo 2005 : Le futur à votre portée

7 octobre 2005


Canon EXPO 2005 est le rendez vous du géant japonais de l’imagerie avec l'Europe. 15 000 professionels de la presse, distributeurs et partenaires avaient rendez vous durant ces quelques jours sur le parvis de la Défense et dans différents lieux d’exposition pour découvrir l’univers Canon. Une exposition qui s'étend des produits finis aujourd’hui commercialisés, jusqu'aux perspectives d’avenir les plus avancées, en passant par des travaux de recherche et développement étonnants.



La balade débute par quelques chiffres sur le groupe Canon, plus tentaculaire et important que l’on pourrait le suspecter. Fondée en 1937, Canon a historiquement débuté son activité dans le monde de la photographie. La société agit aujourd’hui dans tous les domaines relatifs à l’image, de la capture d’images fixes ou animées jusqu’à l’impression, pour les particuliers ou les professionnels, les businessmen ou le monde médical.



Canon en Europe  ce sont 11 000 personnes dans 19 pays et un CA de 10,5 milliards de dollars, soit environ 1/3 du CA mondial (monde: 110 000 employés, CA > 33 milliards de dollars et des profits supérieurs à 3 milliards) . Les bénéfices étant là, la marque continue à se développer dans  son cœur de métier, et se diversifie dans des domaines connexes, tel l’affichage (écrans plats, projecteurs, rétroprojecteurs, etc.).



L’EXPO 2005 était justement l’occasion de découvrir la puissance de ce géant en terme d’avancés technologiques. Inscrivant la convergence technologique dans son développement, Canon inscrit haut et fort ses ambitions sous le concept générique: "CrossMedia Imaging". Pour le bureau, tout est désormais sans fil, on peut écrire sur les murs d’écran, les projecteurs intelligents reconnaissent votre voix et vos mouvements (comme dans Minority Report), peuvent rechercher dans toutes les données de l’entreprise une photo ou des documents, imprimer et mettre à jour ces données en tout lieux. Les comptes rendu de réunion sont archivés, les interventions de chaque individu consultables en fichier audio. Incroyable !

Plus loin on peut apercevoir les produits photo et vidéo de dernière génération comme ces micro caméras motorisées capables de reconnaitre et suivre votre visage dans la pièce à une vitesse difficilement imaginable. A côté, un appareil photo détecte un sourire sur votre visage et prends la photo à cet instant : finis les clichés tristes !



Encore plus loin on présente des méthodes de traitement et stockage d’ADN (pour faire simple), stockant vos données génétiques dans une grosse clé façon « carte mémoire ». Encore plus loin un dispositif de visualisation stéréographique incruste, en 3D et en temps réel, un objet dans le monde réel. Les yeux plongés dans le casque, on se prend à vouloir l’attraper et pourtant, il n’est que virtuel. Déroutant !


Et puis il y a ce téléviseur tout simple en apparence, dont la connectique évoluée et les capacités de connexion à Internet permettent, lorsqu'un objet affiché à l'écran vous intéresse, d’interrompre l’émission et le commander instantanément. Une imprimante est justement reliée à la télé et imprime immédiatement votre facture, après paiement sécurisé. Le futur et l’anticipation deviennent réalité !


Terminons par les piles à combustile, ici de l'hydrogène à l'état liquide. Canon creuse aussi le sujet, mais avec discrétion, ne sachant pas si l'avenir permettra de produire des quantités suffisantes d'hydrogène pour une consommation courante. En tout cas, on nous promet de quadrupler l'autonomie des appareils sans augmenter le volume des "batteries".

On peut être une multinationale compétitive et s’intéresser à la préservation de l’environnement. Canon le prouve en anticipant les directives européennes de production sans chrome, plomb ou autre composés chimiques nocifs. Par rapport à l’an 2000, le groupe entends même diviser par deux les émissions de CO² générées par le cycle de vie de ses produits d’ici 2010 sans que cela affecte sa croissance. On notera finalement les efforts faits en 2005 pour réduire la consommation des appareils, principalement en veille. Certains photocopieurs ont ainsi divisé par 5 leur besoins énergétiques sur une journée de travail moyenne.



© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS