Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Samsung : Arrêt total des importations de dalles plasma au Japon

21 avril 2004


Le japon (et il s'en suivra certainement d'autres pays) a décidé de stopper ce jour, l'importation de l'intégralité des dalles plasma fabriquées par la société Samsung.

En effet au début de ce mois Samsung, se voyait déjà échaudé par une série de poursuites judicaires engagées par Fujitsu. Cette dernière accusait en effet Samsung d'avoir délibérément violé un certain nombre de ses brevets.

Cet arrêt brutal décidé par les instances judiciaires fait donc suite au dépôt de plainte de Fujitsu. "Nous avons appris que la décision sur l'interdiction temporaire de nos produits a été prise hier (mardi) pour une entrée en vigueur aujourd'hui" (mercredi), a précisé à l'AFP le porte-parole de Samsung SDI, Park Kyong-Min.

On notera également que cette décision handicape un certain nombre de gros constructeurs, puisque Samsung développe et fabrique des dalles afin de les fournir. C'est par exemple le cas de Sony qui a donc du soucis à se faire pour pouvoir répondre aux demandes en matière d'écrans plasma. Car Bien que disposant d'une quantité suffisante pour fournir actuellement, le constructeur nippon devra faire en sorte de trouver une solution pour les mois à venir.

Communiqué de l'AFP, SEOUL, 21 avr (AFP)

Le Japon a suspendu mercredi les importations des écrans à plasma du groupe sud-coréen Samsung SDI dans le cadre du contentieux opposant la société sud-coréenne au géant nippon des technologies de l'information Fujitsu, ont indiqué des responsables de Samsung à Séoul.

"Nous avons appris que la décision sur l'interdiction temporaire de nos produits a été prise hier (mardi) pour une entrée en vigueur aujourd'hui" (mercredi), a précisé à l'AFP le porte-parole de Samsung SDI, Park Kyong-Min.

Cette mesure fait suite aux poursuites judiciaires engagées début avril par le japonais Fujitsu Ltd. qui accuse Samsung SDI de violation de ses brevets sur les écrans à plasma.

Lors du dépôt de ses plaintes au Japon et aux Etats-Unis, Fujitsu avait demandé aux douanes nippones de bloquer l'importation des écrans à plasma de son grand rival. Les deux sociétés visent chacune la place de leader mondial du profitable marché des écrans à plasma utilisés pour les téléviseurs plats et panneaux d'affichage.

Samsung SDI a rejeté les accusations du géant japonais, arguant que les brevets concernés, qui permettent une amélioration de la luminosité et des couleurs plus riches, sont des technologies répandues dans le monde entier et utilisées depuis des décennies par les sociétés américaines.

Si les tribunaux reconnaissent les accusations de Fujitsu, la distribution des produits de Samsung SDI au Japon et aux Etats-Unis sera interrompue, mettant en difficulté le groupe sud-coréen et d'autres fabricants s'approvisionnant en écrans auprès de Samsung.

Fujitsu a affirmé avoir cherché à négocier des compensations avec Samsung SDI au sujet de l'utilisation de ce qu'il considère comme des brevets lui appartenant mais le sud-coréen a refusé une entente à l'amiable, selon Fujitsu.

© 2004 AFP



© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS