Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

DAVID PETRELLUZZI, CHEF PRODUIT CHEZ JMLAB & NAD

14 septembre 1999


HC net : Que veulent dire les initiales NAD ?
DP: NAD signifie New Acoustic Dimensions. C'est une société qui a été créée par une équipe de revendeurs et de distributeurs en Europe il y a maintenant une vingtaine d'années. Le bureau d'étude était à Londres, la fabrication asiatique et un ensemble de partenaires européens dirigeaient la société NAD qui vient juste d'être revendue à une société canadienne nommée LANBROOK, basée à Toronto.
HC net : Comment JMLab, fabricant d'enceintes, en est venu à importer et à distribuer de l'électronique ? Et pourquoi NAD ?
DP: Depuis longtemps, JMLab souhaitait distribuer une marque d'électronique prestigieuse, de notoriété internationale, parce qu'il est évident qu'il y a une synergie entre les amplificateurs et les enceintes. Pendant longtemps nous nous sommes consacrés à notre métier de base, l'acoustique. Ce fut aussi une question d'opportunité, la marque NAD a été libre à un moment donné, puisque la société ONKYO France qui la distribuait à fermé, repris par la suite par Jamo. NAD s'est donc trouvé pendant un certain temps sans distributeurs en France. Il se trouve que cette marque correspondait bien à notre philosophie de produits simples, de produits musicaux et le mariage entre les deux marques se passe très bien au niveau électronique et sonore.
HC net : Comment se passe la gestion du service après vente quand on récupère une nouvelle marque ? Il faut mettre en place tout un système de stations techniques à travers la France...
DP: Il n'y a pas énormément de SAV avec la marque NAD. Nous n'avons donc fait appel qu'à une seule société spécialisée dans la maintenance de matériel électronique multi-marques, la société Rossignol, basée à Clermont Ferrand. Nous ne sommes pas spécialistes en électronique, et c'est pour cela que nous avons préféré faire appel à une société qui maîtrisait bien le sujet. Qui plus est, elle se charge de gérer les pièces détachées, les commandes, le stockage, la prise en charge du matériel défectueux chez le revendeur dans les 24 heures.
HC net : Le client doit toujours comme d'habitude dans ces cas là rapporter le matériel chez son revendeur…
DP: Oui. Ensuite, le revendeur s'occupe d'appeler un service de ramassage qui achemine le matériel chez Rossignol en moins de 24 heures.
HC net : Parlez-moi de la nouvelle gamme home Cinéma chez NAD.
DP: Le métier de base chez NAD est la hi-fi. Ils se sont donc mis assez tardivement au Home Cinéma. La tendance du marché s'orientant vers le home Cinéma, ils s'y sont intéressé et ont donc appliqué ces même recettes qui ont fait leurs succès : des produits simples, intuitifs quant à l’utilisation, puissants et avec une recherche de la musicalité qui fait toute la différence face à la majeure partie des productions japonaises.
En ce qui concerne la nouvelle gamme, nous exposons pour le salon quelques prototypes comme cet amplificateur mutlicanaux, le S-250, cinq fois 125 Watts pour un prix de 18 990 Francs, ainsi que ce processeur, le S-150, Dolby digital et DTS pour un prix de 10 990 Francs. Ces deux appareils font partie de la gamme Silver Line, qui est le haute de gamme, le Hi-End en matière audiophile de chez NAD.
HC net : Il est évolutif ?
DP: Oui, il est même 6.1, c'est-à-dire qu'il est capable de gérer le sixième canal qui se trouvera codé dans le futur système développé par les laboratoires Dolby, le Dolby Surround EX, qui se différencie par l'adjonction d'une voie centrale arrière.
Pour ces deux produits, NAD applique une conception complètement Hi-End au niveau des composants, et sont des produits très orientés sur la performance de l'écoute. Vu le prix, ce sont quand même des produits assez rares qui intéresseront tous les magasins qui faisaient de l'audio pure et qui cherchent à faire du home cinéma sans s'éloigner de leur philosophie audiophile.


© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS