Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

La compression audio : comment compresse le MP3 et les effets audibles de la compression

26 mars 2009


Comment “compresse” le MP3

Le MP3, ou MPEG-1 Layer 3 de son vrai nom, utilise plusieurs techniques pour réduire le poids des fichiers audio, principalement psychoacoustiques. On compte par exemple l’effet de masque, qui supprime un bruit faible lorsqu’il est recouvert pas un son fort. Par exemple, une voiture dans le moteur émet un certain bruit. Lorsque l’on klaxonne, le bruit du moteur est couvert, et sera donc “masqué” lors d’une compression en MP3. L’écart de niveau qu’il doit exister entre le bruit le plus fort et le plus faible pour que le plus faible soit masque dépends de la force de compression choisie. En plus du masquage, on peut utiliser la limitation de la bande passante dans le grave et l’aigu, ce qui se ressent beaucoup à forte compression. Enfin, on utilise le “joint-stéréo”, qui consiste à créer un canal de grave mono, car la directivité dans le bas du spectre est faible et rend la source du son difficilement identifiable.

Les effets de la compression

Ils seront plus ou moins flagrant selon qu’on compresse fortement (bitrate faible) ou faiblement (bitrate élevé). Plus le son est compressé, plus les micros-informations susceptibles d’être peu entendues seront noyées par les autres bruits. Ce “gommage” et ce “lissage” des information audio s’accompagne le plus souvent d’une sonorité métallique et électronique, signes évident d’une compression.

Si vous souhaitez tout de même compresser sans perdre trop de qualité, sachez qu’un bitrate (débit) de 320 kbps est difficilement différentiable du CD original même pour des oreilles entraînées.



© 1999-2018 SENTICOM

Contactez-nousFlux RSS