Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

DTS : Visite au studio Studio Maia : parlons 7.1 et Mastering

19 mars 2009


Nous avons récemment été conviés par DTS au Studio Maia, situé à Boulogne-Billancourt, dans le but de suivre une démonstration sur le son 7.1 et 5.1. Cela a également été l’occasion de s’entretenir des nombreux problèmes pouvant survenir lors du remastering.

Spécialiste de la remasterisation, le Studio Maia a travaillé sur plus de 1000 films depuis les débuts du DVD. Le dernier film étant la copie Blu-ray d’Outlander, dont la bande son en VF sera en DTS HD Master Audio 7.1.

Une démonstration a été faite pour montrer que le la différence entre le 5.1 et 7.1 doit se sentir et non s’entendre clairement. La présence de canaux supplémentaires sur les côtés est là pour renforcer la présence d’image fantôme (qui devient réelle) entre les enceintes frontales et arrières. On a donc une présence plus accentuée en 7.1, sans que l’expérience cinéma soit complètement modifiée par rapport au 5.1. Le mixeur doit donc impérativement vérifier la cohérence entre le mix 7.1 et le 5.1.

Pendant l’étape de mastering, un des sujets de réflexion et le fait que le film pourra être visionné aussi bien dans une salle de cinéma de 400 places que dans une salle dédiée au home cinéma ou sur un simple téléviseur (60% des cas). Il faut donc integrer tous ces éléments, et user des outils de limitation de dynamique avec astuce pour proposer une bonne bande son de cinéma qui “envoie” et qui peut passer sans problème sur un Home Cinéma. La multidiffusion est un des problèmes majeurs pour les studios. La bande son que nous avons écoutées dans une pièce de 15 m2 n’a rien révélé de choquant, bien que prévue pour passer en cinéma!

D’autres problèmes existent, dont celui du passage de 24 images par secondes, le standard cinéma, à 25 sur un DVD. On est obligé d’accélérer la piste audio, qui se retrouve bien sûr 1 demi ton plus haute que la normale. Il doit donc y avoir un travail d’harmonisation et de correction pour éviter les différences entres la VO et la VF par exemple. Il n’y a malheureusement pas de d’harmonisation sur le sujet, chaque studio étant libre de travailler comme il l’entend, cela donnant des résultats variés.

Le choix du DTS pour le film Outlander, objet de cette visite, a été fait – entre autres – pour des raisons de rétrocompatibilité. En effet, Le DTS-HD Master Audio contient un noyau a 1.5 mbps, que tous les décodeurs DTS, même anciens, sont capables de décoder! Dans le cas du Dolby, il faut impérativement une seconde piste en AC3 en débit inférieur, souvent 384 kbps, pour assurer la compatibilité avec l’ancien matériel, le Dolby True HD étant basé sur la technologie MLP de Meridian.

En conclusion, on peut donc dire que le film Outlander sera équipé de pistes DTS-HD Master Audio préparées dans les règles de l’art, avec une VF pouvant passer aisément du cinéma à votre salon, et pouvant être lu sans problèmes sur du matériel vieillissant.



© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS