Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Toshiba-Nec

26 août 2002


Le DVD nouvelle génération...

Toshiba et NEC ont annoncé lundi la mise au point d'un nouveau format de DVD (Digital Versatile Disc) moins cher et pouvant contenir plus de données mais qui sera incompatible avec la norme développée par un consortium mené par Sony.

Toshiba a précisé que ce format de nouvelle génération, qui serait disponible avant la fin de l'année, utilisait un flash laser bleu au lieu d'une lumière rouge pour décrypter les informations codées sur le disque.

Selon une porte-parole de Toshiba, cette méthode facilitera la passage des DVD actuels aux futurs disques optiques "bleus".

"Quand un nouvel appareil de lecture sort, ce que les consommateurs veulent, c'est de pouvoir lire les DVD qu'ils ont déjà", a expliqué Midori Suzuki.

"Du point de vue du fabricant, notre format leur permettra d'utiliser beaucoup de leurs installations existantes, ce qui réduira d'autant les coûts de fabrication", a-t-elle ajouté.

Le format Toshiba-NEC restera toutefois incompatible avec la technologie baptisée "Blu-Ray" et présentée en février dernier par Sony, Matsushita et sept autres entreprises dont Thomson Multimedia.

Toshiba était l'un des rares géants japonais de l'électronique à ne pas s'associer au projet de Sony, chez qui on réitérait lundi matin l'attachement au "Blu Ray".

Interrogé sur l'éventuelle menace que représentait la norme Toshiba-NEC, un porte-parole s'est refusé à tout commentaire.

Les fabricants de lecteurs DVD souffrent de la fragmentation des formats "red laser". Même si les ventes de ces derniers mois sont assez soutenues, les voix s'élèvent pour que les mêmes erreurs ne se répètent pas avant l'avènement de la génération bleue.

Toshiba a minimisé les inquiétudes sur une éventuelle guerre des formats en affirmant que la norme "Blu-Ray" était, à long terme, la prochaine étape logique et précisé qu'il travaillait également sur cette norme.

La technologie "Blu Ray" multiplie par cinq la capacité de stockage de données sur un seul côté du disque optique pour la porter à 23,3 gigaoctets, soit assez pour stocker en haute définition un film de deux heures. Les disques en lumière rouge contiennent en moyenne 4,7 gigaoctets.

Source yahoo.fr


© 1999-2018 SENTICOM

Contactez-nousFlux RSS