Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Highland Audio Virtuoso 9901 : écoute des panneau haut-de-gamme à Amsterdam

2 février 2008


Le fabricant français d’enceintes Highland Audio profite du salon ISE à Amsterdam pour lancer sa nouvelle (et première) enceinte très haut de gamme Virtuoso 9901. Nouvelle parce que c’est encore un prototype, et première car le constructeur ne s’est jamais lancé dans une telle aventure, la Virtuoso surprend par ses dimensions et ses performances. Quelques privilégiés avaient pus l’apercevoir à l’occasion d’un discrète écoute organisée par la FNAC Digitale il y a quelques semaines. A ce moment là, la salle étant encore en construction, et les électroniques peu adaptées, nous n’avions gardés qu’un souvenir mitigé de l’expérience, le souvenir d’une enceinte ayant du potentiel mais sans plus. Et pourtant…

Highland Audio est revenu à la charge tout aussi discrètement que la dernière fois, dans un hôtel situé non loin du salon ISE, avec toujours une poignée de privilégiés. La pièce, de dimensions moyenne, accueillait une installation composée des Virtuoso 9901, alimentées en énergie par deux blocs de puissance mono numériques NuForce. 300 Watts. Il n’en fallait pas moins pour “driver” dignement des panneaux électrostatiques d’une surface de 1m30. La préamplification et la lecture étaient prises en charge respectivement pas l’intégré A57 et le lecteur C57.

Ces panneaux sont conçus pour pouvoir se passer de caisson. 7 cellules sont dédiées au grave (25 microns d’épaisseur), et 5 cellules au médium aigu (7 microns). On peut comparer la surface du grave à celle de 4 haut-parleurs de 38cm… On obtient ainsi une réponse dans les basses fréquences de 34 Hz à -3 dB, avec comme avantage une extrême rapidité… Ajoutons qu’il s’agit d’une deux voies, et que la fréquence de coupure se fait aux environs de 1000 Hz. Double avantage ici: simplicité du filtrage, et transition inaudible.

Tout le monde est installé, après un rapide historique sur la marque et le projet Virtuoso, nous passons à l’écoute… On commence avec un morceau de piano relativement calme et très bien enregistré. On constate qu’une des caractéristiques principale de l’enceinte et sa très grande transparence. Ni chaleur ni raideur, juste transparence. Chaque note jouée équivaut à un impact précis et rapide. Les panneaux électrostatiques se montrent ici très efficace. Le morceau suivant, un quatuor avec contrebasse, violoncelle, orgue et hautbois met en avant l’excellente capacité de l’enceinte à restituer une scène et une atmosphère. Attention cependant au placement, qui doit être réalisé avec rigueur, sous peine de ne pas profiter pleinement des Virtuoso.

Les morceaux s’enchaînent avec plusieurs voies féminines (encore une fois très belle démonstration), et sur un peu de musique électronique. Première constatation: l’enceinte descend vraiment très bas. Elle ne déplace pas des mètres cubes d’air, mais réagit instantanément et avec une grande précision. L’écoute terminée, les discussions vont bon train, et les réactions sont positive. Une personne a cependant émis la critique suivante: l’écoute l’a dérouté, trop froide selon lui, surtout sur les voies. Il s’agit en réalité d’un bon point pour Highland, qui a choisi d’utiliser pour sa démonstration des amplificateurs numériques, qualifiés depuis toujours de très froids par les amateurs de tubes. La solution est donc d’utiliser un amplificateur à tubes, ou un préamplificateur plus chaud, puisque les Virtuoso laissent s’exprimer le caractère des électroniques avec qui elles sont utilisés.

Les Highland Audio Virtuoso 9901 seront disponibles prochainement pour 9900€ la paire.


Tout savoir sur ...

© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS