Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

NE JAMAIS PECHER PAR EXCES !

23 juillet 2001


En effet, acheter du matériel inadapté à la taille de sa pièce peut s'avérer catastrophique, lorsque celui-ci est trop puissant et sophistiqué, ou au contraire pas assez puissant pour bien remplir la pièce. L'explication qui suit s'applique particulièrement aux couples amplificateur/enceintes.

Première erreur : acheter à tout prix ce qui existe de mieux sur le marché

Vous voilà possesseur d'enceintes énormes, d'un caisson de basse d'un mètre cube avec boomer de 46 cm, le tout alimenté par le plus impressionnant et le plus puissant des amplificateurs disponibles sur le marché… la démonstration en auditorium dans le magasin vous a laissé coi, qui plus est, tous les magazines spécialisés vantaient depuis quelques temps les mérites du matériel haut de gamme que vous venez d'acquérir. Vous en attendez légitimement un résultat exceptionnel, au-dessus de toute espérance…
Dans un cas sur trois, c'est effectivement le cas. Mais malheureusement, le reste du temps, c'est la douche froide : le résultat s'avère catastrophique au possible. Consternation, vous réalisez brusquement que votre pièce ne mesure que 20 m2, et que le matériel que vous avez acheté si cher est prévu pour des pièces deux à trois fois plus grandes. Contre cela, très peu vendeurs vous mettrons en garde, certains par ignorance, d'autres de peur que plus aucun matériel haut de gamme ne se vende, car dans 70% cela est inutile.
Le matériel haut de gamme ne peut fonctionner extraordinairement bien dans toutes les conditions. Au contraire, plus il est haut de gamme, plus il est capricieux, difficile à mettre en œuvre et exigeants des sacrifices quant à l'esthétique de la pièce pour effectuer un léger traitement sonore. Les enceintes ne fonctionnent que placées à un endroit bien particulier de la pièce, à certaines conditions, avec du câble haut-parleur spécifique et un tapis au milieu de la pièce pour absorber certaines ondes... Ceci dit, si toutes les conditions sont réunies, le rendu sonore est parfait.
Contre toute attente, une chaîne hi-fi classique milieu de gamme peut parfois mieux fonctionner dans une petit pièce qu'une paire d'enceintes haut de gamme, installées sans optimisation ni réglages et écoutées de trop près.
Le problème est encore plus flagrant avec un caisson de basses : plus il est gros, plus la pièce doit être grande. Par exemple une onde infragrave de 20Hz à besoin de 9 mètres pour s'épanouir. Si votre pièce ne mesure que 5 mètres de long, vous ne pouvez descendre en-dessous de 40 Hz. En outre, si votre haut-parleur de grave est gros, les basses seront lourdes et moles dans une telle pièce. Là encore, un petit caisson avec un petit haut-parleur qui s'exprimera bien, dans une pièce adaptée, vous donnera des basses de bonne qualité.

Deuxième erreur : une pièce trop grande pour du matériel pas assez puissant

Un grand " classique " : Vous avez acheté un amplificateur et un kit d'enceintes labellisé THX, pensant ne pouvoir vous tromper car il s'agit d'un matériel haut de gamme, optimisé pour le Home Cinéma. Sachez toutefois qu'un appareil est labellisé THX uniquement dans certaines conditions d'utilisation : ce n'est pas parce qu'un kit d'enceintes est labellisé THX qu'il peut forcément sonoriser une pièce de 150 m2 ! Le label THX garantit une efficacité optimale pour un certain nombre de mètres cubes, le minimum étant de 60. Or, 60m cela équivaut à une surface au sol d'environ 25m, un peu plus ou un peu moins selon la hauteur sous plafond. Donc, le plus petit des système THX, c'est-à-dire un amplificateur à 15 000 Francs et un kit d'enceintes à 25 ou 30 000 Francs, ne peuvent sonoriser qu'une pièce de taille standard. Si votre pièce est plus grande, il vous faudra passer à des kit d'enceintes de gamme supérieure, ainsi qu'à une amplification à éléments séparés. En sachant que, bien entendu, le prix ne sera plus du tout le même.
Dernière chose à savoir, tous les systèmes professionnels labellisés THX possèdent sur leurs fiches techniques les conditions exactes dans lesquelles ils doivent être utilisés, pour respecter la norme THX. De l'autre coté, aucun système ou appareil grand public, à de très rares exceptions près de matériels très haut de gamme ne pouvant êtres installés que par des professionnels ne possède la moindre indication sur le nombre de m2 maximal ou minimal dans lequel il doit être installé. Comprenez par là ce que vous voulez...

Un autre " classique " : Le prix des technologies de décodage baisse de plus en plus. En effet, il y a encore deux ans, le décodage DTS était réservé aux amplificateurs très haut de gamme. Ces amplificateurs étaient donc puissant et très cher, de l'ordre de 15 000 Francs. Aujourd'hui, il est possible de trouver des amplificateurs à moins de 4000 Francs pouvant décoder le DTS. Cela s'explique par le fait que les puces électroniques qui permettent ce décodage voient leur coût baisser avec l'amorce d'une production plus massive. Ces petits amplificateurs qui en sont équipés jouissent donc d'une aura assez haut de gamme, mais ils ne sont pas pour autant capables d'amplifier les mêmes enceintes que les autres. N'oubliez pas que, même s'ils sont dotés des toutes dernières innovations technologiques en matière de décodage, ils restent de "petits" amplificateurs, à utiliser avec de petites enceintes, dans une petite pièce… Le label DTS, synonyme de qualité, ne signifie pas pour autant matériel haut de gamme : attention à la confusion !

Ainsi, les meilleurs appareils ne garantissent pas les meilleurs résultats en toutes circonstances. Aujourd'hui, il n'existe pratiquement plus de mauvais amplificateurs ou de mauvaises enceintes, seul varie quelque peu le rapport qualité/prix. Il a donc peu de chances que, pour vous, le meilleur amplificateur et la meilleure paire d'enceintes soient les plus chères ou les plus performantes sur le papier. Les appareils qui vous conviendront sont ceux dont la sonorité vous plaît et dont les caractéristiques sont adaptées à la taille et au volume votre pièce.

Il faut tout d'abord prendre en compte le fait que l'auditorium du magasin où vous testez un appareil est généralement assez grand, traité acoustiquement et optimisé pour obtenir le meilleur son possible. Ce n'est pas de la malhonnêteté de la part du vendeur : pourquoi en effet se priverait-il d'optimiser son système ? Vous devez donc simplement remettre les choses à leur place et essayer de comprendre ce que vous entendez lors de la démonstration puis de l'imaginer chez vous. L'opération peut sembler difficile, mais en suivant certaines règles simples, vous devriez y parvenir sans peine. Tout est question de bon sens...

Règle n° 1 : plus une enceinte possède de haut-parleurs, plus il lui faut de la place et de volume pour s'exprimer correctement.

Certaines enceintes dont le prix varie entre 15 000 et 20 000 francs la paire et qui possèdent quatre haut-parleurs chacune ont besoin aux minimum de 30 à 40 m2 de surface au sol, afin que toutes les ondes émises par les quatre haut-parleurs puissent se mélanger et reconstituer correctement la scène sonore. Dans une pièce de 20m2, les résultats son bien souvent meilleurs avec une paire d'enceintes deux fois moins chères et possédant moins de haut-parleurs, car elles peuvent s'exprimer à 100% dans cette petite pièce, tandis que leurs grandes sœurs ne s'exprimeront qu'à 50% et mal. Lors de l'achat, vous devrez donc garder la tête froide de façon à acheter un matériel adapté à la taille de votre pièce sous peine d'avoir à rapidement le regretter. Nous ne parlons ici que de stéréo, ceci est encore plus vrai en Home Cinéma, avec cinq enceintes.

Règle n°2 : si vous souhaitez vraiment installer des enceintes haut de gamme dans une pièce de petite taille, orientez-vous alors vers des constructeurs fabricant des haut-parleurs multicoaxiaux.

Un haut-parleur multicoaxial est un haut-parleur composé de deux, trois, parfois quatre haut-parleurs imbriqués les uns dans les autres. Tous les sons sortent d'un seul et même haut-parleur, donc d'un seul et même axe. Le problème de la reconstitution de l'espace est ainsi réglé et devient possible de se placer "relativement" près des enceintes sans pour autant avoir la désagréable impression d'entendre sortir le son de chaque haut-parleur. Les constructeurs Cabasse, Tannoy et Kef sont des fabricants d'enceintes à haut-parleurs multicoaxiaux.


© 1999-2018 SENTICOM

Contactez-nousFlux RSS