Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Pourquoi un Caisson de Grave ?

6 août 2002


Moi je sais!!!

LFE, subwoofer, tant de termes sont aujourd’hui utilisés pour qualifier ce canal "point un", que beaucoup de personnes omettent volontairement d’installer dans leur configuration audio.
Alors si vous faites parti de c’est gens qui ont encore peur de sauter le pas en oubliant une fois encore de s’équiper, je vous invite cordialement à lire attentivement ce qui suit.

LFE ou Caisson de graves, qu’est ce que c’est ?
Le LFE (Low Frequency Effect) pour les intimes ou le caisson de grave est un élément important d’une installation Home Cinema. Dans la plupart des cas, le Subwoofer puisque c’est sa troisième dénomination est une enceinte de forme cubique qui ne dépasse pas les cinquante centimètres de coté. Il est là pour dynamiser l’ensemble du système en apportant plus de profondeur à l’image sonore, puisqu’il diffuse des fréquences dans le registre du grave et du bas graves (en dessous de 120 Hz). On peut trouver deux formes de caisson de graves, le plus commune sera le caisson dit actif, dans ce cas le caisson intègre sa propre amplification on dit qu’il s’auto alimente. Le dernier cas et sans doute la solution professionnelle est le caisson passif. Ici l’utilisateur devra impérativement alimenter le HP de son caisson en passant par le biais d’un amplificateur externe. Le plus souvent on utilise un ampli mono ou stéréo qu’il conviendra de configurer en mode bridgé (2 x 150 = 1 x 300 Watts).


Comment je le branche ?
Pour connecter un caisson de basse actif à un amplificateur, on utilise la sortie ligne de son amplificateur que l’on reliera à l'entrée ligne (entrée) de son caisson via un cordon RCA. Cette connexion permet de véhiculer un signal avec des basses modulées que le caisson amplifiera tout seul.
Toutefois certains amplificateurs ne disposent pas de ce type de sortie, c’est par exemple le cas des vieux intégrés ou tout simplement des amplificateurs stéréo. Si vous êtes dans ce cas, il suffira d’intercaler le caisson entre l’ampli et les enceintes avant. Relié en réalité sur les cordons HP dédiés aux voies avant, c’est le caisson lui même qui filtre s’occupant ainsi de moduler le signal des basses et de prendre ce qui lui correspond avant d’envoyer le signal vers les enceintes. Cette alternative est toutefois démotivante puisqu’elle nécessite le plus souvent de grandes longueurs de câbles, ce sont surtout les puristes et autres mélomanes qui utilisent cette solution très musicale pour une écoute de type triphonique.


Pourquoi il est utile ?
Les systèmes de codage 4.0 tel le Dolby Surround ne rendaient pas réellement nécessaire l'usage d'un Subwoofer, car il n'y était pas codé de canal spécifique réservé à cet effet. Avec bonne paire d'enceintes principales et Surround, ainsi qu'une centrale adéquate, la présence en grave était suffisante.
En revanche les systèmes de codages 5.1, 6.1 et maintenant 7.1, (Dolby Digital ou DTS), possèdent un canal spécifique dans lequel sont codées originellement un canal tout spécialement dédié aux basses fréquences. Il est certes toujours possible de configurer l'amplificateur pour que ce canal dédié soit redirigé vers les enceintes principales, mais le niveau de basses que les haut-parleurs et l’amplificateur devrons supporter leur sera assez impitoyable. Sont utilité n’est donc pas exagérée puisqu’il soulagera bel et bien l’ensemble des enceintes surtout lorsque l’on possède de petites enceintes.

Jargon du caisson…
Un caisson se compose également d’une platine recevant toute l’électronique (filtres, connexions et potentiomètres) dédiée au bon fonctionnement du caisson. Commençons tout d’abord par le Niveau, celui-ci est sur une grande majorité de caisson actifs réglable puisque c’est grâce à un potentiomètre que l’utilisateur pourra régler le niveau de sortie de l’amplificateur intégré. Aussi quelque soit le type de branchement utilisé (ligne ou bornier), il est conseillé de le positionner au 2/3 de la puissance maximale. Attention car pousser le niveau au maximum risque fortement de faire talonner ou saturer le haut parleur. La Fréquence de coupure est un réglage très important puisqu’il correspond à la fréquence jusqu’à laquelle pourra monter le caisson. Là aussi via un potentiomètre il sera possible de régler une fréquence de coupure, notez que l’emplacement du caisson dans la pièce est importante essayez donc plusieurs positions avants de peaufiner les réglages. Par ailleurs sachez que c’est autour de 40 Hz (infra basses) que les meilleures sensations se trouvent et qu’il est parfois difficile de descendre plus bas, sauf si vous voulez affoler vos voisins.. Pour finir la Phase qu’il est possible d’inverser de 0 à 180 degrés sert à coupler le caisson avec l’ensemble de la configuration et d’éviter si le local ou l’aménagement de celui-ci est inapproprié, de pouvoir éviter le phénomène de déphasage (trop ou pas du tout de grave). On le règle le plus souvent en même temps qu’avec le niveau.


Conclusion
Le caisson de graves est encore aujourd’hui le seul moyen qui permet d’exploiter pleinement une bande son 5.1, si ce n’est peut être (mais sans commune mesure , ndlr) l’achat d’enceintes colonnes capables de descendre très bas dans le grave. La question de l’importance d’un caisson ne se pose donc pas quand on recherche de la profondeur, du sensationnel ou que l’on veut tout simplement se faire vibrer les tripes…Alors si vous êtes encore timoré, je ne peux vous donner qu’un conseil : allez écouter...


© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS