Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Festival de Cannes : coup d'oeil, jour 9

25 mai 2007


Mollement accueillie La vieille maîtresse de Catherine Breillat. Quelques rires moqueurs ont même émaillé la projection de ce matin. Asia Argento, la vieille maîtresse, hésite entre une posture de maîtresse femme et de bohémienne. Son jeune amant est interprété par Fu’Ad Ait Atatou, un clone de Louis Garrel, que la réalisatrice surnomme « talisman » car « il possède la jeunesse de l’éternité ». Sic. Seule consolation, Yolande Moreau incarne une savoureuse commère de l’aristocratie. Par contre, Claude Sarraute, ex-critique, est moins convaincante en grand-mère perruquée.

Toujours pas de rumeurs quant au palmarès. Les avis de quinze critiques majeurs publiés quotidiennement dans le Film Français donnent peut-être quelques indices. Deux films semblent pour le moment dominer la sélection : 4 luni, 3 sapatami si 2 zile, film roumain programmé le premier jour du festival et celui des frères Coen: No Country for Old Men. Ces deux films bénéficient par ailleurs d’un très bon bouches à oreilles (voire d’un buzz, l’expression tant entendue pendant la campagne électorale a fait chemin jusqu’à Cannes). Mais le festival n’est pas encore tout à fait à son terme : on attend notamment Promets-moi de Kusturica. Au niveau de l’interprétation, Galina Vishhnevskaya, la veuve de Rostropovitch (le violoncelliste récemment décédé, NDLR) devrait avoir ému le jury pour son interprétation dans le film de Sokurov : Alexandra.

Quant aux festivaliers, le sommeil les guette au détour de chaque plan, les ronflements en séance s’intensifient. D’autres, comme chaque année, s’apitoient sur leur sort. La climatisation extrême de la salle Bunuel, la lenteur des files d’attente de la Quinzaine sous un soleil de plomb, l’animosité de l’attachée de presse, les contrôles et les fouilles dignes d’un aéroport international. Tout cela finit par miner le moral du festivalier qui a longtemps repoussé les appels à la farniente bleu lagon de la piscine. Mais aujourd’hui, c’est décidé, il va plonger.



© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS