Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Comprendre le son numérique : plus de débit audio pour le Blu-ray Disc

4 mai 2011


Voici le dernier des chapitres de Comprendre le son numérique.

Retrouver la totalité de l’article dans la partie comprendre

Plus de débit audio pour le Blu-ray Disc

Revenons au codage PCM. Il est vrai que le CD-Audio est quelque chose de presque ancien (1982). Depuis, les circuits électroniques ont gagné en capacité de traitement et peuvent accepter des débits numériques bien plus importants. On en a donc profité pour augmenter la fréquence d’échantillonnage ainsi que la hauteur de quantification.
A partir du petit calcul présenté dans le chapitre précédent, chacun peut à présent facilement calculer les débits de n’importe quel signal audio numérique, dès lors qu’il connaît sa fréquence d’échantillonnage et la quantification (le nombre de bits utilisés), ainsi que le nombre de canaux. Ainsi un nouveau support comme le disque Blu-ray permet d’avoir une qualité audio identique à ce qui se fait de mieux en studio aujourd’hui et qui dépasse de loin ce que l’on pouvait faire dans les années 1980. C’est ainsi que l’on voit souvent sur la jaquette de tels disques qu’il y a un son PCM 96 kHz/24 bits, qui plus est, en multicanal 5.1 (soit 6 canaux discrets). Certains disques Blu-ray sont parfois agrémentés d’un son multicanal 7.1 en 24 bits/96 kHz ou 5.1 en 24 bits/192kHz.

exemples de codage Blu-rayexemples de codage Blu-ray

Sur ce Blu-ray conçu exclusivement pour des enregistrements audio de très haute qualité (pas de vidéo) on peut voir la présence d’une piste audio stéréo en PCM 24 bits/192 kHz et d’une autre piste en multicanal 5.0 en PCM 24 bits/96 kHz.

Si vous faites le calcul suivant : 6 × 96 000 x 24, vous obtenez un débit de 13,824 Mbps. Plus vous augmentez la fréquence d’échantillonnage et plus vous allez pouvoir rendre compte des harmoniques élevées se trouvant dans le spectre d’un signal audio. Ceci est tout particulièrement important pour rendre compte des transitoires nombreuses dans les instruments à percussion ou au moment des attaques de certains instruments comme les cuivres.
Avec 24 bits, vous pouvez maintenant coder chaque échantillon sur pratiquement 16,8 millions de niveaux. Ceci veut dire que l’on gagne ici en résolution et que grâce à cela on pourra restituer avec beaucoup plus de subtilité la décroissance d’un son dans sa globalité, mais aussi l’évolution de toutes les harmoniques qui le composent.

Blu-ray codageBlu-ray codage

1-Comprendre le son numérique : du signal analogique au signal échantillonné
2-Comprendre le son numérique : la fréquence d’échantillonnage
3-Comprendre le son numérique : échantillonnage du CD audio
4-Comprendre le son numérique : quantification du CD audio
5-Comprendre le son numérique : quel est le débit d’un signal audio numérique ?



© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS