Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Aesthesis The Gramophone Speaker : une enceinte scandinave inspirée de l'oreille humaine

24 novembre 2010


Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les enceintes ont toujours une caisse de forme rectangulaire, alors que tous les “appareils acoustiques” trouvés dans la nature ont des formes plus organiques? Aesthesis s’est posé la question, considérant le fait qu’aucune évolution sur ce plan n’avait été faite.

Petit rappel sur la marque scandinave créée et dirigée par Björn Gunnarsson. Fondée il y’a 5 ans, son histoire est intimement liée à celle de Koenigsegg… le célèbre fabricant de voitures de sport ultra-performantes et donc la carrosserie est réalisée en carbone.

Aesthesis s’est concentré par exemple, dans le développement d’une enceinte aux résultats décrits comme impressionnants, à l’oreille humaine qui consiste en un pavillon symétrique replié sur lui même et dont le diamètre diminue progressivement, pour aller jusqu’au tympan, améliorant la sensibilité. Cela ne vous rappelle pas les chambres de compression utilisées dans certains haut-parleurs?

The Gramophone Speakers by AesthesisThe Gramophone Speakers by Aesthesis

Aesthesis s’est intéressé de près à comment le son nous parvient, de l’extérieur de l’oreille en passant par les cavités nasales, tout ça pour un résultat très musical. Pourquoi? Car Aesthesis aime la musique et la musicalité. La marque dit “être captivée par la manière qu’a la musique de stimuler nos sens via les mélodies et les voix, ainsi que sa capacité à générer une émotion”.

Venons-en à l’enceinte The Gramophone Speaker qui a résulté de cette réflexion. Haute de plus d’1m20, cette enceinte en carbone réalisée à la main fait son effet. L’unique haut-parleur coaxial, un par enceinte, sied dans un pavillon afin d’améliorer les hautes fréquences. L’emploi d’un haut-parleur coaxial n’est pas anodin. Il permet de restituer toutes les fréquences à partir d’un seul point, comme le feraient les cordes vocales, et ce afin d’éliminer tout problème de de phase et de cohérence temporelle.

Le haut-parleur lui-même est chargé par un pavillon circulaire en forme de tube, inspiré de la cochlée, qui agit comme un pavillon à l’envers pour diminuer les radiations à l’arrière du haut-parleur occasionnant image trouble, manque de précision de de finesse.

Revenons sur le pavillon. Il permet de bien coupler la masse important du diaphragme avec la faible masse de l’air, en l’excitant plus facilement. Cela permet de réduire l’excursion de la membrane, avec à la clé une meilleure dynamique, une meilleure restitution des transitoires, et moins de distorsion.

Ces enceintes sont en configuration bass-reflex, afin d’améliorer le niveau de sortie dans le bas du spectre. A l’image du son qui résonne dans la bouche et la cavité bucale, les résonances dans le grave peuvent s’échapper du tube, de manière contrôlée bien entendu.

On peut résumer cette enceinte par une nette – on l’espère aux résultats – progression dans la fabrication de caisses, bien que restant dans le domaine de l’ésotérique.

Disponibilité en France encore en attente.

VOIR AUSSI:

B&W Nautilus : une enceinte au design fort original



© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS