Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Festival de Cannes 2010 : J2, la presse est là !

13 mai 2010


Il est parfois de bon ton d’afficher une certaine lassitude avant même que le festival n’ait vraiment démarré.

Certains journalistes excellent à remettre en cause les choix de la compétition officielle. Gilles Jacob, l’ancien délégué général, avait d’ailleurs coutume de dire que si l’édition était jugée bonne c’était grâce aux films, si elle était mauvaise, la responsabilité était imputée au sélectionneur. Arguant des polémiques en cours et de la récurrence de certaines têtes d’affiche de la sélection, Libération affiche la couleur en titrant non sans goujaterie : « Grosse fatigue ! » Ils seront donc 5000 journalistes accrédités à couvrir ce 63ème Festival de Cannes, éreintés par les 4 à 5 projections journalières endurées pendant 10 jours.

Robin des boisRobin des bois

Premier film à passer à la moulinette : Robin des bois, version gladiateur moyenâgeux, Russel Crowe ringardisant d’emblée les jolis collants verts portés par Errol Flynn. L’enthousiasme semble faire défaut. Le Journal du Dimanche lui reproche une absence de « souffle épique », Le Monde fait remarquer que Ridley Scott « n’a pas résisté à la tentative de l’accumulation » tandis que Les Cahiers du Cinéma enfoncent le clou : « Tout est là mais quel ennui ». Charge au public de trancher en se rendant en salles car avec ses 631 copies Robin des Bois est bien le blockbuster qui cache la forêt des films Art et Essai qu’est vraiment le Festival de Cannes !



© 1999 - 2018 SENTICOM

Contactez-nous

Flux RSS