Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Sony et le marché du LCD

28 août 2003


Concurrence oblige...

Sony que l'on ne vous présente plus, vient d'annoncer via un communiqué de presse, qu'elle venait de réorganiser le fonctionnement général de ses usines japonaises afin de répondre à la forte demande en matière d'écrans plats.

Aussi, Sony compte par-là vouloir concurrencer de nombreux constructeurs nippon (Matsuhita et Samsung entre autre...), qui se partagent aujourd'hui une grande partie des parts de marché de ce secteur ultra porteur.

Communiqué de presse:
TOKYO (Reuters) - Sony, numéro un mondial de l'électronique grand public, a annoncé jeudi avoir réorganisé ses usines japonaises pour satisfaire la demande sur le marché en forte croissance des téléviseurs à écran plat.

Sony, à la traîne de ses concurrents nippons Matsushita et Sharp et du sud-coréen Samsung Electronics sur ce marché, entend sortir cette année 12 nouveaux modèles.
"Nous allons lancer une grande offensive vers la fin de cette année. Nous voulons prendre 30% du marché japonais des téléviseurs à écran plat, en termes de chiffre d'affaires", a déclaré le vice-président exécutif de Sony, Tsutomu Niimura, lors d'une conférence de presse.
Sony détenait l'année dernière 20 à 25% du marché en valeur, a-t-il précisé.
Le marché des téléviseurs à écran plat au Japon représentait 234 milliards de yens (environ 1,83 milliard d'euros) en 2002/03, selon la Japan Electronics and Information Technology Industries Association (JEITA).
Les ventes de ce type de postes pourraient atteindre quatre millions d'unités au cours de l'exercice s'achevant le 31 mars prochain et 13,9 millions en 2005/06, date à laquelle ils devraient représenter environ 10% des ventes totales de téléviseurs, selon Matsushita.
Matsushita, numéro deux mondial de l'électronique grand public, a annoncé la semaine dernière vouloir doubler d'ici 2005/06 sa pénétration sur le marché mondial des téléviseurs à écran plat, qui comprend les écrans à plasma et les écrans LCD ("liquid crystal display", écran à cristaux liquides).
Matsushita, qui fabrique les produits Panasonic, détenait une part de marché de 16%, en termes d'unités vendues, sur ce segment, au cours de l'exercice 2002/03 clos le 31 mars dernier. Mais le groupe vise une pénétration de 30% d'ici trois ans.
La part de marché globale de Sony était inférieure à 10% en 2002/03 en termes d'unités, mais le groupe entend l'accroître en portant sa gamme de téléviseurs à écran plat à 27 modèles cette année, contre sept l'année dernière, a expliqué Niimura.

ALLIANCE OU COENTREPRISE
Sony possède trois usines japonaises de téléviseurs qui produisent essentiellement des postes à tube cathodique et leurs composants.
Après réorganisation, l'unité Ichinomiya, dans la préfecture d'Aichi, au centre du Japon, va se concentrer sur la production téléviseurs à écran plat. Sony doit aussi se procurer à l'extérieur ses dalles pour écrans plats, ce qui réduit ses marges, alors que Samsung et Sharp produisent leurs propres dalles.
Le PDG de Sony Nobuyuki Idei a annoncé qu'il voulait remédier à ce problème en investissant dans la production en interne de dalles pour écrans LCD.
Mais les investissements de départ d'une nouvelle usine sont énormes et les analystes estiment qu'une alliance ou une coentreprise avec un fabriquant sud-coréen ou japonais est plus probable.
"Nous étudions encore différentes options concernant une production interne de dalles, dont une alliance avec un autre groupe", a déclaré Niimura, sans fournir plus de précisions.
Les sociétés sud-coréennes et taiwanaises, qui produisent près de 70% des dalles LCD dans le monde, consacrent 25 milliards de dollars (24,8 milliards d'euros) à de nouvelles capacités de production, les sud-coréennes investissant plus que les taiwanais.

Source Yahoo.fr

Cliquez ICI pour avoir plus d'informations sur Sony


© 1999-2018 SENTICOM

Contactez-nousFlux RSS