Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Dossier Câblage

6 février 2003


Part one : Le câble Haut Parleur

Dans l’échelle d’évolution de votre installation home cinéma, on retiendra que trois éléments sont nécessaires pour former une chaîne cohérente dans la mise en place d’un système performant : le matériel, le câble et l’installation… Nous remercions d’avance l’entretien instructif que nous avons eu avec l’équipe de Movie Store qui nous permettra de vous proposer une série d'article sur le thème du câblage.

Nous nous arrêterons aujourd’hui sur certaines généralités concernant le câble Haut parleur, composant qui le plus souvent est laissé au dernier plan.

La section
Il y a deux règles à respecter quant au choix du câble haut-parleur : distance et puissance. On notera que la distance est une variable qui a une influence importante. En effet, plus la distance qui sépare votre amplificateur des enceintes est grande, plus la section du câble se devra d’être important. Ainsi des constructeurs comme Monster Cable préconisent différentes gammes de câble, que l’utilisateur pourra adapter à son Home Cinéma en tenant compte des différentes distances et composantes de votre système.
Toutefois, dans la majorité des cas, on choisira pour les petites distances une section de 2,5 millimètres carrés. Au-delà de 10 mètres, la plupart des installateurs et manufacturiers recommandent de passer sur une section supérieure. En parallèle, on appliquera également ce principe aux installations dites "puissantes". En l’occurrence, si vous envisagez une installation basée sur : un processeur, des blocs d’amplifications et des enceintes de gros volume, il vous faudra là aussi envisager une section de câble plus élevée.

L’identité sonore
On notera que chaque câble à sa propre sonorité. En effet, étant donné qu’un grand nombre d’éléments participent à élaboration (la conception, les matériaux utilisés…), sachez que chaque câble possède des particularités qui lui sont propres, et qui le plus souvent provoquent l'accentuation ou l'atténuation de certaines fréquences. D’un point de vue technique, chaque câble est principalement composé de métal (cuivre, argent, or…), ce qui lui confère une aptitude plus ou moins bonne, à véhiculer un signal plus ou moins différent selon le matériau utilisé. Par exemple : Un câble en argent sera plus dynamique qu’un câble composé de cuivre…
Pour finir, on notera que la méthode de tressage intervient lui aussi dans la qualité et les performances de restitution.

En conclusion
Bien des différences sont notables dès que l’on associe une typologie de câbles à des éléments de bonne facture. Cependant, il n'y a pas lieu de trop s'évertuer à tester de multiples câbles en tentant d'en déceler les caractéristiques sonores exactes puisque chaque cable aura sa signature sonore. Alors vous l’aurez compris, Il ne s'agit en définitive que de nuances qui ne jouent que dans le cas d'une installation de très haute qualité et nécessitent pour les apprécier de posséder une fine oreille.

En d’autres mots si vous avez des appareils de cet accabit ; et bien veillez à y adjoindre un bon câble. Aussi, pour faire plus simple, n’hésitez pas à faire appel à un revendeur spécialisé, ce dernier sera faire le bon choix (à votre place), en vous proposant un câble HP adéquat.


© 1999-2018 SENTICOM

Contactez-nousFlux RSS