Logo CineNowCineNow, votre quotidien hifi, vidéo, home-cinéma

Recevez nos actualités chaque semaine :

Lexicon RT10

31 janvier 2003


My first Lexicon...

Comme je vous l’annonçais hier lors de l’article sur le nouveau processeur Lexicon MC8, je me propose de vous présenter aujourd’hui les principales spécificités du tout premier lecteur de DVD estampillé Lexicon : le RT10.

Présenté comme son acolyte dans l’une des suites louée par Lexicon à l’occasion du dernier CES, le lecteur de DVD RT10 est le premier lecteur de salon, que le constructeur américain propose au "grand public" - entendez par là ceux qui peuvent débourser la somme rondelette de 4750 Euros-... Aie!

Il sait tout faire... ou presque
En effet, Lexicon frappe un grand coup sur la table des lecteurs universels, en commercialisant son tout premier lecteur de DVD, et comme vous devez vous en doutez, rien n’est passé au travers des mailles du filet lors de l’élaboration de son cahier des charges. Du design aux connexions en passant par l’électronique embarquée, tout à été réfléchi au point que l’on se retrouve certainement avec l’une des machines les plus abouties du marché….

La mode étant à l’universalité, le RT10 intègre donc une électronique que le rend capable de lire quasi-totalité des formats disponibles sur le marché : DVD-Vidéo, DVD-Audio, SACD, DVD-R, DVD-RW, CD, CD-R, CD-RW, VCD, S-VCD et les MP-3.
Bâti autour d’une architecture audiophile, le RT10 profite entre autre de l'expérience et de la qualité de fabrication propre à Lexicon. C'est au tour d'un boîtier assez sobre et aux dimensions réduites (94 x 440 x 310 mm pour 7.8 kg), que l'on retrouve la finition "alu" rappelant celle utilisée sur les autres appareils Home Cinéma de la marque.




Haute couture…
Plus spécifiquement, c’est lorsque l’on décortique sa fiche technique que l’on remarque que Lexicon a une fois encore eu le soucis du détail, en plaçant son RT10 à la pointe de la technologie. L’alimentation, le circuit de redressement, les étages audio et vidéo ont fait l’objet d’un choix plus que rigoureux.

Du point de vue audio comme indiqué plus haut il intègre une électronique qui le rend compatible avec tous les formats disponibles sur le marché. L’intégration de chips (conversion N/A 24-bit/192kHz lui permettent ainsi de décoder les formats SACD et DVD-Audio. Le résultat sans surprise laisse augurer une qualité de restitution digne de la Haute Fidélité

Au niveau vidéo là aussi nous ne sommes pas en reste puisque le RT10 intègre un étage de conversion vidéo cadencé à 12-bit/108MHz et en sortie sur la prise péritel à 10-bit/54MHz. Ceci le rend capable de traiter "admirablement bien" les signaux vidéo et de fournir à son diffuseur, une image dont la qualité fera pâlir les plus férus d’entre les "vidéophiles avertis".

L’ensemble est bien évidemment placé dans un boîtier ultra-rigide qui bénéficie d’un blindage limitant les perturbations électromagnétiques. De plus, on notera le soucis qu’on eu les ingénieurs de vouloir séparer les trois organes du RT10. L’alimentation, l’audio et la vidéo sont respectivement placés dans des compartiments, qui ont été spécifiquement traités contre les parasites.

Pour les connexions, c’est du même acabit, puisque le RT10 intègre tout ce qui existe (ou presque...):
-2 Composante vidéo dont 1 RCA et 1 BNC,
-1 S-video,
-2 Composite vidéo via RCA,
-1 Optique
-1 Coaxiale via RCA,
-1 AES/EBU par xlr,
-1 Entrée 5.1 par RCA.

Avec le lancement de son tout premier Lecteur de DVD Haut de gamme, Lexicon affiche sa volonté de proposer aux passionnés de Home Cinéma un appareil de dernière génération, qui allie beauté et performances.
En tout cas je crois que le pari est gagné...


© 1999-2018 SENTICOM

Contactez-nousFlux RSS