Cinenow FR Cinenow UK Cinenow ES Cinenow JP

Sony VPL‐VW1000ES : premier vidéoprojecteur 4K 3D, premières impressions

14 décembre 2011 — Article

Sony présente le premier projecteur 4K 3D grand-public, le VPL‐VW1000ES.

Un grand chemin était à parcourir pour dériver les produits 4K professionnels tels qu’on les connait dans les salles d’art et d’essai (les grands diffuseurs ayant opté pour le 2K), en un produit grand-public compact et abordable. Le VPL‐VW1000ES intègre ainsi de nouvelles matrices SXRD de 0.74 pouces, avec une taille de pixels évidement réduite par rapport au Full HD (de 7 à 4 μm), et un écartement entre les pixels diminué pour moins d’effet de grille.

SXRD 4K

Le 4K est une résolution quatre fois supérieur au Full HD, avec 4096×2160 pixels. A l’heure actuelle, très peu de contenus en 4K natif existent, les caméras 4K étant chères et rares. Une des meilleur solution consiste à partir de films en argentique sur pellicule 35 mm et de les numériser en 4K.

Sony VPL‐VW1000ES

Pour palier ce manque de contenus à la sortie du VPL‐VW1000ES en janvier prochain, Sony a développé un algorithme de conversion en 4K à partir du Full HD, le Reality Creation, extrêmement efficace. Le Reality Creation analyse les pixels dans toutes les directions pour déterminer les pixels manquants, mais se base aussi sur l’intégration de données statistiques d’images, accumulés sur une dizaine d’année. Le Reality Creation n’est donc pas un simple upscaling, il est également capable de recréer les textures.

Reality Creation

Outre sa capacité à reproduire des images 4K et 4K 3D, le VPL‐VW1000ES est plus performant que le VPL-VW95ES. Les matrices embarquées offrent un meilleur contraste natif, contraste amélioré par l’Advanced Iris 3, qui atteint 1 000 000:1. L’optique ARC-F est de meilleure facture pour être utilisable en 4K, avec un focus plus fin et moins de flous sur les bords de l’image. La luminosité est plus importante, avec 2 000 lumens (le prototype que nous avons vu fonctionner n’est qu’à 1 200 lumens).

L’avantage d’avoir plus de pixels, et par conséquent des pixels plus fins qu’en Full HD, sur taille d’écran équivalente, permet de se placer plus près de l’écran sans distinguer les pixels. La distance idéale en projection Full HD est de x3 la hauteur de l’image, elle tombe à x1.5 en 4K.

Etant donné l’absence de source 4K sur le marché (il existe un seul lecteur avec HDMI 4K dans le monde, et il n’était pas disponible pour la présentation), la démonstration a été faite sur des images Full HD. Entre un VPL-VW95ES et le VPL‐VW1000ES, la différence de piqué et de définition saute aux yeux. L’image gagne énormément en profondeur et en réalisme, et le meilleur contraste renforce cette impression photographique.

Le VPL‐VW1000ES a ensuite utilisé seul, avec activation et désactivation successive du Reality Creation. Là aussi, le puissant algorithme Sony montre son efficacité. Les petits détails sont évidement plus nets, mais d’autres éléments nous font également la surprise d’être plus réalistes, comme les nuages.

Disponible en janvier 2012 pour 19 000€.


Tout savoir sur ...

Sony